RSS FB
 

Critique…

07 juin

 ’ai lu dernièrement une citation qui m’a fait réfléchir.

Elle disait : “Que vous fassiez les choses de la bonne ou de la mauvaise manière, vous serez critiqué. Alors faites ce que vous voulez...

C’est vrai ! La vie nous montre en permanence que c’est vrai.

Et qu’on ne peut pas plaire à tout le monde. Quoi que l’on fasse. Même si on y met la meilleure volonté du monde.

Vous tenez un blog ? Vous vendez des produits sur Internet ? C’est pareil : Vous n’y échapperez pas.

critique-critique

Il y aura toujours une partie des gens qui vous liront, et qui trouveront que vous écrivez mal, ou trop long, que vous n’êtes pas intéressant, que vous vendez des produits médiocres, que vous avez une mauvaise mentalité, un site moche, une sale tête, une voix pitoyable, et j’en passe.

Et alors ?

C’est LEUR problème. LEUR avis.

Les gens ont le droit de ne pas apprécier ce que vous faites. Encore heureux. Et ils ont même aussi le droit de le dire.

Et vous, vous avez AUSSI le droit de vous en foutre royalement. Et de continuer à faire ce que vous faites sans vous soucier de ce que ceux qui ne vous aiment pas disent.

Parce qu’il y a aussi un autre fait incontournable :

Que vous fassiez les choses de la bonne ou de la mauvaise manière, il y aura toujours un nombre incroyable de gens qui vont vous adorer et qui vont adorer ce que vous faites.

Alors faites-vous plaisir ! Et continuez de faire ce que vous faites et de vous éclater à le faire.

Parce qu’il y a plein de gens qui adorent ce que vous faites.

Je veux dire : il y a VRAIMENT plein de gens qui adorent ce que vous faites !

En êtes-vous VRAIMENT convaincu, oui ?

 

Merci beaucoup de parler de cet article autour de vous !

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+ en cliquant sur un ou plusieurs des boutons ci-dessous. Si vous l'avez trouvé sympa, bien sûr ! Merci d'avance :

 



Celui d'avant ou celui d'après ? Choisissez :

Envie de lire l'article qui vient juste après celui-ci ? Cliquez là :



Si cet article vous a plu, vous aimerez aussi ceux-là :

Crédit photos : © Fotolia.com



Juste au cas où...

Je suis pour des articles sans aucune faute d'orthographe ! Si vous en avez repéré une ou plusieurs dans cet article, alors merci de me le signaler en m'envoyant un mail à yvon(at) le présent nom de domaine, en indiquant le ou les mots concernés.
Je corrigerai tout ça au plus vite.

Tags: ,

Réagissez à cet article ici :

IMPORTANT : Si vous avez un blog, indiquez son adresse dans "Votre site Internet". Un plugin installé sur copywriting-pratique inscrit automatiquement un lien vers votre dernier article, juste SOUS votre commentaire !

 

 

 

 

 



 

;) :super: :red: :hin: :haha: :evil: :cry: :coeur: :cafe: :beer: :D :?: :-z :-x :-o :-P :-? :) :( 8))

 

 

  1. Michel

    7 juin 2013 at 15 h 01 min

    OUI,OUI,OUI,

    Yvon,
    j’adore ce que tu fais ;-)

    Michel

     
    • mo

      7 juin 2013 at 17 h 13 min

      Bonjour Yvon

      Article intéressant. Il faut se rappeler que l’excès est toujours déconseillé, que ca soit dans la critique ou l’éloge!

      Ceux qui sont à l’ origine de la critique systématique, font plus du dénigrement que de la critique…constructive !

      C’est la raison pour laquelle nous devons faire attention pour que notre esprit critique ne se transforme en esprit de dénigrement systématique… (Citation de j.Chirac) »
      Il faut juste trouver sa place entre les fans et les détracteurs et aller de l’avant…

      cordialement

       
      • Yvon

        10 juin 2013 at 12 h 16 min

        Bonjour

        Certains ne savent faire que ça. Critiquer. D’autres ne savent faire qu’aimer tout ce qu’ils voient, lisent ou entendent. D’autres savent faire la part des choses.
        Aucun comportement n’est plus louable ou blâmable qu’un autre. Les relations qui en découlent par contre sont différentes en fonction de chacun… Certains aiment bien se mettre les gens à dos. C’est leur droit le plus inaliénable…

        Bonne journée

        Yvon

         
    • Yvon

      10 juin 2013 at 12 h 06 min

      Merci Michel !!! :)

      Bonne journée

      Yvon

       
  2. ysis56

    7 juin 2013 at 15 h 02 min

    j’adore votre façon toujours très positive de dire les choses, c’est très motivant, merci ! :super:

     
  3. Haydée@Travelplugin

    7 juin 2013 at 15 h 04 min

    Mon dernier article traite plus ou moins de ce sujet, du fait d’être critiqué et qu’il faut laisser couler.
    D’ailleurs mon plus grand critiqueur (une personne qui adore me faire des attaques en public, c’est tellement plus drôle) s’est désinscrit de ma newsletter suite à cet article … (D’ailleurs il était inscrit à ma newsletter c’est dingue non ?)

    J’en ai parlé à quelques personnes autour de moi, et ils me disent tous, en France quand tu commences à avoir du succès tu es un escroc, sinon si tu ne fais pas de vague on t’aime bien (enfin plutôt si on ne te fait pas de l’ombre).
    Je suis contente de tomber sur ton article, il me rassure. Et en ce qui me concerne je fais ce que je veux, même si une bande bien décidé de me foutre la pression ! J’ai eu droit à tout et son contraire, de la débutante à la gourou marketing, je fini vraiment par en rire aux éclats !
    Comme quoi je les dérange et c’est tant mieux ! Bon week end

     
    • Yvon

      10 juin 2013 at 12 h 12 min

      Bonjour Haydée

      Et bienvenue ici.

      Tu sais, que ce soit en France ou ailleurs, c’est le même combat. Pour t’en convaincre, va faire un tour sur les vidéos Youtube des chanteurs/chanteuses américains.
      Par exemple , ou ou encore .

      Pour une grosse majorité de gens qui aiment, il y en a toujours qui n’aiment pas…

      Tant que TOI tu aimes ce que tu fais, c’est le principal non ? Et tant que ceux qui aiment représentent plus que ceux qui n’aiment pas, en ce qui me concerne, ça me suffit.

      Bonne journée

      Yvon

       
  4. Mélika

    7 juin 2013 at 15 h 16 min

    c’est la première fois que je viens sur ton blog .
    je n’ai pas encore de blog moi même mais j’aimerai bien en créer un!!tes articles m’ont l’air intéressants.
    en ce moment j’essaie de me faire rembourser une formation sur internet avec laquelle je ne suis pas à l’aise!! mais il y a beau avoir une garantie de remboursement j’ai des difficultés pour récupérer mes billes !! c’est pourtant un grand marqueteur sur le web!!
    ce que j’aime bien c’est écrire mais pas toujours ce qui plait aux autres alors ça nourrit pas ça!!

     
  5. Maël

    7 juin 2013 at 21 h 33 min

    Salut Yvon,

    Et même parfois il y en a qui vous félicitent pour la qualité de votre blog, et ça, ça fait plaisir!

    On se rend compte que le travail fourni est apprécié par les autres :)

    à+

     
    • Yvon

      10 juin 2013 at 12 h 17 min

      Bonjour Maël

      Tout à fait. Ça fait toujours plaisir à l’ego. Ce qui est, il ne faut pas l’oublier, l’élément le plus présent sur les blogs. Et de tout temps ;)

      Bonne journée

      Yvon

       
  6. Christian

    7 juin 2013 at 23 h 02 min

    Bonjour Yvon,

    Ce billet est intéressant et criant de vérité.
    Du coup pour notre curiosité à tous, est-ce que toi aussi avec ton excellent blog tu as eu quand même à gérer des critiques ?
    Christian

     
    • Yvon

      10 juin 2013 at 12 h 19 min

      Bonjour Christian

      Bien sûr. Certaines critiques m’ont beaucoup fait avancer. D’autres ne servent à rien à elles sont prononcées par des gens qui ne savent pas de quoi ils parlent (critiques gratuites ne proposant aucune solution). Chaque critique devrait être accompagnée d’une proposition de solution je trouve. Mais c’est un avis tout personnel.

      Bonne journée

      Yvon

       
  7. Madeleine

    8 juin 2013 at 14 h 31 min

    Hello Yvon,

    Au fait, une critique négative n’est pas toujours négative … tout comme une accroche négative n’est pas forcément négative.

    Pourquoi je dis ça ?

    Il m’arrive de demander à des personnes de confiance leur avis sur une formation, ses objectifs, sur un prospectus qui propose mes formations, sur certains de mes articles et sur un ebook en préparation.
    Je leur demande de me dire franchement ce qu’elles en pensent … mais, comme elles m’aiment bien, elle me disent que c’est super. En fait, elles n’osent pas me dire franchement que c’est moyen ou mauvais.

    Un jour, une personne qui a des corbeilles de : « c’est formidable ce que tu fais », « tu as des idées vraiment sensationnelles » j’aime ce que tu dis et le comment tu le dis », etc … me demande un entretien et après avoir fixé le rendez-vous me dit : « Au fait, je suis un peu serrée ce mois-ci alors je te propose un deal. Tu me reçois à l’entretien gratuitement et en retours je te propose de reprendre ta présentation sur un ou deux thèmes pour tourner les choses autrement, parce que tu proposes c’est très difficile en compréhension. »

    Conclusion, j’aurais préféré qu’elle me le dise lorsque je lui ai soumis le brouillon plutôt qu’après que mon prospectus soit chez mes clients !

    Authenticité devrait être au rendez-vous lorsque nous émettons une critique, lorsque nous écrivons une accroche, une lettre de vente. Ne penses-tu pas ?

    Je te souhaite un excellent week-end. A bientôt.
    Madeleine

     
    • Yvon

      10 juin 2013 at 12 h 24 min

      Bonjour Madeleine

      Je suis bien d’accord avec toi. Voilà pourquoi certaines critiques venant de personnes extérieures sont à prendre avec beaucoup de sérieux.
      Et qu’elles permettent de mieux avancer par la suite. Par définition, une critique ne se demande pas ;) elle se reçoit, sans l’avoir demandé (d’où cette notion d’authenticité).

      D’où son caractère un peu « brut » et « offensant » si l’ego du blogueur est trop démesuré de manière inversement proportionnelle au tact de celui qui critique.

      Bonne journée

      Yvon

       
  8. James de FortTrafic

    9 juin 2013 at 9 h 06 min

    Pourquoi je devrais être convaincu qu’il y a des gens qui adorent ce que je fais?
    Je suis censé être content quand les gens aiment et pas content quand les gens n’aiment pas?
    Ah non tu dis de t’en foutre quand les gens n’aiment pas mais d’être content quand les gens aiment..
    Désolé, je m’en fous qu’ils aiment ou n’aiment pas, je fais ce que je fais pour moi et non en espérant que ça plaise à certaines personnes.
    Si ça leur plait tant mieux pour eux, mais ce n’est pas mon problème.
    A+

     
    • Yvon

      10 juin 2013 at 12 h 27 min

      Bonjour

      Il est sûr que comme ça, pas de souci d’acceptation de la critique :D

      Mais alors pourquoi faire quelque chose de public ?? :hin:
      Si on se fout totalement des réactions de ses clients / lecteurs / membres, positives comme négatives, pourquoi ne pas écrire directement sur un fichier texte ce qu’on veut écrire, l’enregistrer gentiment sur son ordinateur, et venir le relire posément ensuite sans que personne ne le voit ?

      Faire un blog public c’est quand même proposer un truc à d’autres personnes… non ?

      Assez paradoxal comme point de vue je trouve ;)

      Yvon

       
  9. kksinfotel

    9 juin 2013 at 10 h 42 min

    Salut Yvon,

    la critique est certes parfois exagéré, mais je penses qu’à un moment il faut savoir s’arrêter et essayer de comprendre pourquoi les autres nous en veulent. :D

    Je prends un exemple avec le football que j’apprécie particulièrement. :super:

    C’est pas parce que tu gagne tous les match :hin: que tu ne vas pas prendre en considérations les critiques des journalistes sur ton jeu. :super:

    Je penses qu’il faut avoir juste un équilibre entre critique fondé et non fondé et savoir faire ce qui nous plais. 8))

    Amicalement,
    Samuel

     
  10. Marie-Noël

    9 juin 2013 at 16 h 06 min

    Un jeune garçon demande à son père : « Dis papa, comment fait-on pour être heureux? »

    Comme un exemple vaut mieux qu’un long discours, le père emmène son fils à l’étable pour chercher l’âne.

    « Tu vas voir » lui dit-il.

    Il installe son gamin sur son âne et marche en le tenant par la main. Ils passent devant un groupe de villageois qui chuchotent : « Quel honte, un jeune homme qui laisse marcher son vieux père! ».

    « As-tu entendu mon fils? »

    Il s’installe alors lui-même sur son âne et laisse son fils marcher à ses côtés. Plus loin, passant devant un autre groupe, ils entendent : « Il ne se gêne pas de laisser le petit marcher alors que lui est confortablement installé! »

    « As-tu entendu mon fils? »

    Changeant de tactique, ils s’installent tous les deux sur l’âne. Plus loin dans le village, les réflexions fusent : « Pauvre âne! Ils devraient le délester et le laisser trottiner calmement »

    « As-tu entendu mon fils? »

    Sur ce dernier conseil, ils laissent l’âne trottiner derrière eux et passent devant d’autres villageois : « Quels sots! Un âne est fait pour porter des charges! »

    « As-tu entendu mon fils? »

    Le père se tourne alors envers son fils :  » Si tu veux être heureux, fait ce qu’il te plait : quoique tu fasses, il y aura toujours quelqu’un pour te critiquer »

    Belle soirée!

    Marie-Noël

     
    • Helene HUG

      9 juin 2013 at 17 h 33 min

      Bonjour Marie-Noël,

      Quelle belle histoire prouvant que quoique l’on fasse, il ne sera jamais possible de plaire à tout le monde. 8))

      Et pour cause : il y a autant d’individus qu’il y a de personnalités sur terre. Assumons et revendiquons ce que nous sommes en toute légitimité pour être heureux. ;)

      Merci Marie-Noël,

      Hélène

       
    • Yvon

      10 juin 2013 at 12 h 34 min

      Oui Marie Noel

      Ca rejoint ce que je disais avec les chanteurs et chanteuses du monde entier.
      Merci pour cette histoire qui illustre bien l’article :super:

      Et bonne journée

      Yvon

       
  11. Pascal

    12 juin 2013 at 14 h 54 min

    Bonjour,

    je suppose que nous sommes nombreux à nous retrouver dans cet article. Pour ma part, j’ai souvent cherché à plaire à tout le monde, chose qui m’a plutôt desservi.
    Etant donné qu’on ne peut pas plaire à tout le monde, autant être soi même et faire ce qui nous plaît!

     
  12. Hugo

    22 juin 2013 at 17 h 45 min

    Effectivement, on ne peut pas plaire à tout le monde. D’ailleurs, je rajouterais même une chose, pour s’imposer, il faut être différent. Et être différent implique forcément de ne pas plaire à tout le monde.

    De plus, bien souvent, il y a des personnes qui critiquent juste pour critiquer. Même si ce n’est absolument pas fondé.

    Au plaisir de te lire,
    Hugo.