Copywriting : soigner son (ses) image(s) sur Google Maps…

Alors que je suis sur Google Maps à la recherche d’une boulangerie ouverte à 6h30 pas loin de là où je suis en ce moment, je tombe sur celle-ci :

Je découvre qu’elle est ouverte. Cool ! Par contre, quand je vois les 2 photos qu’ils ont décidé de faire apparaître sur Google Maps, je m’interroge un peu.

Pour une boulangerie, une devanture fermée avec une voiture et 2 poubelles comme photo de présentation, reconnaissons que c’est un peu étrange. Ou alors il s’agit d’une stratégie que je ne connais pas.

Vous l’aurez compris, la boulangerie en question s’est inscrite sur Google Maps, mais elle n’a pas personnalisé son espace, et c’est donc Google qui a choisi des photos dans sa base de données correspondant à cette adresse.

Ça fait bizarre.

D’où l’idée de cet article pour vous expliquer rapidement comment inscrire et personnaliser votre espace sur Google Maps.

Une visibilité locale

Si vous recevez les gens chez vous ou dans vos bureaux, alors il peut être très judicieux d’enregistrer votre entreprise sur My Google Business, pour ainsi apparaître sur Google Maps.

Evidemment, vous ne serez visible que pour les gens qui sont dans votre coin. Que ce soit des locaux ou des vacanciers de passage.

En fonction de ce que vous faites, c’est toujours un élément de plus qui concourt à votre visibilité.

Donc, si vous avez décidé d’inscrire votre entreprise sur Google Maps, voici la procédure à suivre et quelques conseils copywriting pour optimiser tout ça.

Procédure d’inscription sur Google Maps

Etape 1 : Vous connecter à votre compte Google.

Il vous suffit de cliquer sur « SE CONNECTER » quand vous ouvrez Google. Une fois que c’est fait, vous avez un carré à côté de votre avatar, cliquez dessus et choisissez « My Google Business ».

Ou alors cliquez ici.

Etape 2 : Indiquer le nom de votre entreprise

Indiquez le nom de votre entreprise ou votre nom personnel, en fonction de ce que vous faites.

Rajoutez une activité en deux mots à côté.

Puis cliquez sur « Suivant »

Etape 3 : Indiquez une activité

Sélectionnez parmi tout ce qui est proposé ce qui correspond le mieux à votre activité.

Etape 4 : Ajouter un lieu

Pour indiquer des horaires d’ouverture, et indiquer aux gens qu’ils peuvent passer vous voir dans un créneau défini par vous :

Etape 5 : Indiquez votre adresse

Pour que les gens puissent vous trouver

Etape 6 : Indiquez une zone plus large

Cela permettra aux gens qui affichent une zone plus large, comme Grenoble par exemple, de vous trouver sur la carte aussi s’ils cherchent une activité en relation avec la vôtre.

Renseignez alors des zones (villes) proches de votre adresse :

Etape 7 : Infos de contact

C’est ici que vous indiquez l’adresse de votre site web et votre numéro de téléphone.

Etape 8 : Finalisez votre inscription

Il ne vous reste plus qu’à cliquer sur « Terminer », et votre fiche sera créée.

Etape 9 : Sélectionnez une méthode de validation

Pour être sûr qu’il s’agit bien de vous, Google vous envoie un courrier postal à l’adresse que vous avez indiquée.

Dès que vous le recevrez, vous devrez entrer le code reçu pour que votre établissement apparaisse sur google Maps :

Personnaliser votre espace

Une fois que tout est rempli, vous arrivez sur votre espace. Vous avez un certain nombre d’informations à modifier pour faire de votre fiche quelque chose d’attirant et d’efficace.

Les 2 pôles les plus importants étant « Infos » et « Photos » :

Quand vous cliquez sur « Infos », vous arrivez sur une page où vous allez pouvoir modifier et personnaliser :

  • Votre adresse,
  • Vos horaires d’ouverture,
  • Votre téléphone,
  • Votre adresse de site web,
  • Vos produits,
  • Vos services,
  • Vos points forts,
  • La description de votre établissement,
  • Des photos

Les produits et services

Vous pouvez rajouter tous les produits et services que vous voulez. Ça ne va pas remplacer les différentes pages de vente que vous avez déjà mais une description qui donne envie, par exemple basée sur la structure « Peindre, Promettre, Prouver Pousser« , afin de donner envie aux visiteurs d’en savoir plus.

Par exemple :

Il faut envisager la description comme une simple pub Facebook. Un résumé qui donne envie d’en savoir plus. Ils mettent même un bouton pour que vous puissiez diriger les gens vers votre page de vente.

Ce serait dommage de vous en priver.

La description de votre établissement

Vous pouvez aussi modifier la description de votre établissement. Il y a 750 mots maximum, ce qui suffit largement pour parler de vous de manière à donner aux gens l’envie d’en savoir plus.

Je vous renvoie à cet article très complet sur la bonne manière d’écrire une page à propos.

Les photos

Et bien entendu, vous devez personnaliser vos photos.

Vous avez plusieurs onglets pour plusieurs styles de photos :

  • Vue d’ensemble (logo et couverture)
  • Une vidéo,
  • Intérieur,
  • Extérieur,
  • Au travail,
  • l’Equipe
  • Identité

Vous n’êtes évidemment pas obligé de renseigner toutes les rubriques, mais pensez bien que si vous ne mettez pas de photo, Google ira se servir des photos qu’il a prises quand il est passé dans votre rue avec sa voiture équipée d’une caméra en 360°.

C’est ce qui s’est passé avec le malheureux boulanger dont il est question au début de cet article.

Si vous avez 2 grosses poubelles devant votre immeuble ou devant votre maison : pas de bol.

Donc la première chose à faire, c’est de sortir de chez vous, de prendre de belles photos de votre façade, votre jardin, ou d’un parc à proximité, puis de personnaliser vos photos extérieures.

Puis idem pour les autres rubriques, notamment, l’intérieur de vos locaux.

A vous de jouer

Si vous avez une activité sédentaire, ces opérations sont absolument capitales.

Quand une personne cherche un salon d’esthétique, un restaurant, une boulangerie, ou alors un maçon, une thérapeute ou un docteur, et que c’est précisément ce que vous êtes, vous DEVEZ apparaître sur la carte qu’ils affichent.

Et plus ils auront de renseignements, mieux ce sera.

Sans parler des avis Google, qui peuvent être renseignés par vos clients. N’hésitez pas d’ailleurs à en demander à vos meilleurs clients.

Aviez-vous déjà fait les démarches pour ça ? Si ce n’est pas le cas, attaquez tout de suite.

Devenez membre de Copywriting Pratique !

Si vous souhaitez :

  • Recevoir chaque nouvel article du blog directement dans votre boîte mail (si vous le souhaitez),
  • Avoir accès à des générateurs en ligne inédits (générateur de slogans, de noms de marques, d'accroches, un dico des synonymes avec une mise en situation, un formateur d'emails et même le fameux calculateur du Sympathomètre d'un texte),
  • Un guide qui vous explique comment trouver plus de 354 millions d’images gratuites et libres de droits...

Pour vous inscrire et avoir accès à tout ça, c'est facile : Indiquez votre prénom et votre email dans le formulaire ci-dessous :



Précédent

Respecter ses cycles…

Suivant

Activité sédentaire : comment cartonner malgré la crise

  1. Yvon, il faut être authentique dans sa communication. C’est une stratégie courante de nos temps.

  2. Bonjour Yvon, merci pour vos conseils, ils sont nombreux et de qualité ! Comment faites-vous pour trouver tous cela en si peu de temps !
    J’ai un site pour proposer des plans d’hébergements Web de qualité, mais je ne parviens pas à me faire connaître, pourtant je suis le plus possible des solutions qui sont données pour le faire, dont beaucoup des votre. Mais rien n’y fait ?
    Qu’est-ce que j’ai raté…

  3. AMCIO

    Bonjour

    J’adore vos articles. Peut on avoir un compte Google my Business sans avoir de site internet ?
    Je fais de la rédaction web SEO et parfois je me déplace chez les clients.

    Merci pour vos précisions

    • Yvon

      Bonjour,

      Oui on peut ouvrir un compte business sans site web, bien sûr.
      Beaucoup de restos n’ont pas de site. La majorité des vendeurs de kebab non plus :)
      Et des milliers d’autres commerces.

      Bonne journée

Laisser un commentaire

;) :super: :red: :hin: :haha: :evil: :cry: :coeur: :cafe: :beer: :D :?: :-z :-x :-o :-P :-? :) :( 8))

Créé et géré avec par Yvon CAVELIER