Copywriting : le plan qui a remplacé AIDA

Tous les spécialistes du copywriting vous le diront : quand on écrit une lettre de vente, on suit en général un plan bien précis. En tout cas, on le devrait.

Et concernant les types de plans, il en existe des centaines.

Le plus connu est sans nul doute celui qu’on apprend tous pendant ses études si on s’approche de près ou de loin du marketing :

AIDA (Attention, Intérêt, Désir, Action).

Le problème, c’est que dès qu’on sort de l’école et qu’on commence à faire VRAIMENT du marketing « pour manger« , alors on comprend tout de suite que ce plan est incomplet voire totalement inutile.

plan-copywriting

Incomplet car si on s’en tient strictement à ces 4 mots, alors il va manquer tellement de choses dans votre lettre de vente que vos scores seront absolument désastreux.

Et inutile, parce qu’on ne peut pas l’employer tel quel. Il faut fatalement rajouter des VERBES devant chaque mot qui le forme pour le rendre « utilisable ».

Un plan sans verbe n’est pas un plan

Dans AIDA, aucun des mots qui composent ce plan n’est un mot concret. Ce ne sont que des mots abstraits, impalpables, impossibles à transformer en action.

Quand on fait du copywriting, le plan nous sert de guide. Il nous sert à suivre une certaine démarche reconnue comme étant efficace.

Il sert de fil conducteur à notre pensée. Il nous remet sur le droit chemin quand on s’en écarte.

La dernière chose dont a besoin un copywriter, c’est d’un plan abstrait. En cela, AIDA est tout sauf un plan d’action.

C’est une sorte d’explication théorique qui ne sert pas à grand chose au copywriter.

J’ai donc décidé dans cet article de reprendre cet acronyme, et de le transformer en quelque chose d’utile en lui donnant une dimension ACTIVE et PRATIQUE, afin qu’il vous serve à écrire de meilleures lettres de vente.

Un plan en 10 points pour multiplier vos rendements par 10

Comme on est sur un blog de copywriting, voici la mini lettre de vente que je vous propose pour vous donner envie de lire la suite :

Faites-vous cette erreur qui vous coûte des milliers d’euros par an quand vous écrivez vos lettres de vente ?

Vous écrivez des pages de vente, et vous vous apercevez qu’elles ne vendent pas. Des dizaines et des dizaines de gens passent sur votre site (ou sur votre blog), mais personne n’achète.

Ou alors si… UN acheteur tous les 200 visiteurs… Une misère !

Vous savez qu’il y a quelques chose qui cloche, mais vous ne savez pas quoi. Vous avez beau recommencer, encore et encore, mais rien n’y fait.

Et pourtant… La solution est proche !

Imaginez écrire une lettre de vente tellement puissante qu’elle transforme jusqu’à 10 lecteurs sur 100 – ou plus – en acheteurs. Soit plus que près de 99 % des lettres de ventes qui existent !

Imaginez en plus qu’il vous suffirait simplement de suivre un plan efficace et éprouvé pour provoquer cette avalanche de commandes.

Combien de milliers d’euros de chiffre d’affaires en plus pourrait vous rapporter ce simple secret ?

Depuis quelques jours, LE plan de lettre qui a fait la fortune de centaines de copywriters à travers le monde est enfin disponible pour une poignée de chanceux.

Il s’intitule : « Le plan de lettre qui a sauvé mon entreprise de la faillite » 

OUI, OK ! Je veux que mes lettres de vente
soient 10 fois plus performantes qu’aujourd’hui !

Un plan simple, efficace, précis et applicable en quelques minutes.

->  Transformez votre lettre de vente en appliquant ce plan à la lettre, et voyez son taux de transformation passer de 0,5 % à 5, 7 ou même 10 %.

-> Gagnez un temps phénoménal dans la réalisation de votre lettre grâce au modèle à personnaliser en temps réel.

-> Utilisez les 189 départs de phrases pour trouver des tonnes d’idées pour votre page de vente, même si vous n’avez pas d’inspiration

Et le plus extraordinaire : Tous ces secrets sont disponibles pour vous pour la somme dérisoire de… 0 euros.

Oui, vous lisez bien : Vous pouvez bénéficier de ce plan en vous inscrivant simplement gratuitement à ce blog. Remplissez le formulaire juste dessous, et accédez-y tout de suite !

Des preuves par dizaine :

« Merci ! La lettre que j’ai transformée en suivant votre plan est passée d’un ridicule 2% à plus de 13% de ventes ! ». Témoignage reçu le 12/05/2011 de Josiane H., Levallois Perret

« Quand je pense au nombre de lettres que j’ai faites sans connaître ce plan, et toutes les ventes que j’ai perdues à cause de ça ! Pourquoi ne pas m’avoir contacté plus tôt ? » Témoignage reçu le 11/05/2011 de Joseph D., Nice

Ce plan ne sera pas disponible éternellement. Une semaine, tout au plus.

Comprenez bien qu’un plan pareil, c’est une lettre qui convertit mieux que 99% de ses concurrentes.

Ca ne devrait pas être à disposition d’un trop grand nombre de personnes : Il perdrait de son impact et de sa puissance !

Décidez aujourd’hui de prendre l’avantage sur la quasi totalité de vos concurrents : Appliquez ce plan à votre prochaine lettre de vente, et battez des records !

Voici maintenant le plan promis en 10 points :

[protected]

1) Accrocher avec un Titre

Le but est d’attirer l’attention : Accrocher le visiteur avec un titre qui lui donne envie de lire la suite de la page.

L’exemple repris :

Faites-vous cette erreur qui vous coûte des milliers d’euros par an quand vous écrivez vos lettres de vente ?

2) Intéresser avec une Histoire

Ici il s’agit de susciter assez d’intérêt avec vos mots pour intéresser le lecteur à votre produit. On va donc commencer par lui parler de lui et de ses problèmes, parce que « tout ce qui ME touche m’intéresse. »

Une belle petite histoire qui met en scène une personne qui est COMME votre lecteur permet de fixer son attention.

Pour autant, le verbe intéresser n’est pas assez complet.

La notion de problème est également très importante. Si importante qu’il me semble indispensable de rajouter un mot de plus dans ce plan :

3) Reformuler le principal problème du lecteur

Ce qui intéresse votre futur client ce sont SURTOUT ses problèmes.

Choisissez donc UN de ces problèmes, et utilisez le principe de reformulation pour bien faire comprendre au lecteur que vous avez bien compris ce qui le chagrine.

Exemple :

Vous écrivez des pages de vente, et vous vous apercevez qu’elles ne vendent pas. Des dizaines et des dizaines de gens passent sur votre site (ou sur votre blog), mais personne n’achète.

Ou alors si… UN acheteur tous les 200 visiteurs… Une misère !

Vous savez qu’il y a quelques chose qui cloche, mais vous ne savez pas quoi. Vous avez beau recommencer, encore et encore, mais rien n’y fait.

4) Promettre une solution

Ici, il s’agit de laisser entrevoir une solution au problème que vous avez mis en avant dans la partie précédente.

L’objectif : Faire naître l’espoir dans la tête de votre lecteur. Lui montrer où il peut arriver, ce qu’il pourra obtenir quand… il aura acheté votre produit.

Je continue avec mon exemple :

Imaginez écrire une lettre de vente tellement puissante qu’elle transforme jusqu’à 10 lecteurs sur 100 – ou plus – en acheteurs. Soit plus que près de 99 % des lettres de ventes qui existent !

Imaginez en plus qu’il vous suffirait simplement de suivre un plan efficace et éprouvé pour provoquer cette avalanche de commandes.

Combien de milliers d’euros de chiffre d’affaires en plus pourrait vous rapporter ce simple secret ?

5) Annoncer votre produit

Vous avez intéressé le lecteur en lui parlant de ses problèmes, vous l’avez alléché en lui promettant une solution.

Il est temps maintenant d’annoncer que VOUS avez LA solution ultime à son plus gros problème : Votre produit

Depuis quelques jours, LE plan de lettre qui a fait la fortune de centaines de copywriters à travers le monde est enfin disponible pour une poignée de chanceux.

Il s’intitule : « Le plan de lettre qui a sauvé mon entreprise de la faillite » 

6) Minimiser le prix de votre produit

Le prix est l’une des parties les plus difficiles à traiter sur une page de vente.

Vous devez évidemment en parler, tout en le minimisant et en le rendant dérisoire en rapport avec ce que cela coûterait si votre lecteur ne l’utilisait pas :

Et le plus extraordinaire : Tous ces secrets sont disponibles pour vous pour la somme record de… 0 euros.

Oui, vous lisez bien : Vous pouvez bénéficier de ce plan en vous inscrivant simplement gratuitement à ce blog.

Remplissez le formulaire juste dessous, et accédez-y tout de suite !

7) Sublimer votre produit

Il s’agit ici de parler de votre produit en transformant chaque aspect technique en avantage unique et indéniable, servant EXCLUSIVEMENT à résoudre le problème de votre lecteur :

Un plan simple, efficace, précis et applicable en quelques minutes.

->  Transformez votre lettre de vente en appliquant ce plan à la lettre, et voyez son taux de transformation passer de 0,5 % à 5, 7 ou même 10 %.

-> Gagnez un temps phénoménal dans la réalisation de votre lettre grâce au modèle à personnaliser en temps réel.

-> Utilisez les 189 départs de phrases pour trouver des tonnes d’idées pour votre page de vente, même si vous n’avez pas d’inspiration

8) Prouver ce que vous dites

Un fait, des chiffres, un témoignage… Tout cela vaut plus que n’importe quelle promesse.

Ce verbe est absolument INDISPENSABLE dans votre plan, et vous devez y prêter une attention accrue.

Pour l’exemple, j’ai bien entendu créé ces témoignages de toutes pièces, puisque ce plan n’est autre que celui que vous êtes en train de lire :

Des preuves par dizaines :

« Merci ! La lettre que j’ai transformée en suivant votre plan est passée d’un ridicule 2% à plus de 13% de ventes ! ». Témoignage reçu le 12/05/2011 de Josiane H., Levallois Perret

« Quand je pense au nombre de lettres que j’ai faites sans connaître ce plan, et toutes les ventes que j’ai perdues à cause de ça ! Pourquoi ne pas m’avoir contacté plus tôt ? » Témoignage reçu le 11/05/2011 de Joseph D., Nice

9) Inciter à l’action

Forcément, le terme « Action » se retrouve ici. On aurait pu mettre « Agir » ou « Acheter » ou « s’Abonner »…

L’idée, vous l’aurez compris, est d’inciter votre lecteur à faire ce que VOUS voulez qu’il fasse.

Pour cela, vous devez mettre des liens vers le bon de commande tout au long de votre lettre.

Vous devez aussi lui offrir des cadeaux, lui dire que le nombre d’exemplaires est limité, lui reparler de votre produit et lui rappeler que s’il veut se sortir de son problème, il ne peut pas s’en passer :

Ce plan ne sera pas disponible éternellement. Une semaine, tout au plus.

Comprenez bien qu’un plan pareil, c’est une lettre qui convertit mieux que 99% de ses concurrentes. Ca ne devrait pas être à disposition d’un trop grand nombre de personnes : Il perdrait de son impact et de sa puissance !

Décidez aujourd’hui de prendre l’avantage sur la quasi totalité de vos concurrents : Appliquez ce plan à votre prochaine lettre de vente, et battez des records !

10) Garantir les résultats

Bien entendu, encore un point excessivement important.

Sans garantie de VOTRE part du résultat, le risque à prendre par votre lecteur est à 100% à sa charge. Pas bon d’un point de vue émotionnel.

Mettez donc un délai d’essai sans risque au bas de votre lettre :

D’autant que vous ne risquez rien ! Vous avez 90 jours – 3 mois complets – pour tester ce plan.

Et si par extraordinaire cela ne fonctionnait pas, alors demandez-moi le remboursement immédiat de vos 0 euros !

Récapitulons…

AIDA a bien changé. Il s’est transformé en AIR-PAM-SPIG.

Moins sexy, mais 2000 fois plus efficace !

Revoici les 10 étapes de ce plan bien huilé, pour une page de vente qui cartonne :

  • 1. Accrocher avec un titre qui donne envie de lire la page
  • 2. Intéresser avec une histoire qui parle du lecteur
  • 3. Reformuler le problème principal du lecteur
  • 4. Promettre une solution au problème
  • 5. Annoncer votre produit comme LA solution ultime au problème
  • 6. Minimiser le prix de votre produit
  • 7. Sublimer votre produit
  • 8. Prouver ce que vous dites
  • 9. Inciter à l’action
  • 10. Garantir le résultat

Si vous êtes perdu, laissez AIDA aux gens qui ne font du marketing qu’en parole, et employez plutôt ce bon vieux AIR-PAM-SPIG pour vos lettres de vente !

Vous m’en direz des nouvelles :)

 

Précédent

Entre l’Ego et les ventes, il faut choisir :)

Suivant

L’astuce copywriting du dimanche : Allez à l’essentiel

  1. Plus qu’un article ! Une véritable formation offerte ! Merci Yvon pour cette pépite !
    AIR-PAM-SPIG. OK c’est plus compliqué à retenir. Mais tellement détaillé.
    Le plan de travail est simple à suivre, dorénavant !

  2. Salut Yvon
    Merci pour ces précisions qui nous montrent que les mises à jours ne sont pas seulement pour nos blog wordpress , mais que règles de rédactions et de copywriting évoluent pour tenir compte des attentes des clients .

Laisser un commentaire

;) :super: :red: :hin: :haha: :evil: :cry: :coeur: :cafe: :beer: :D :?: :-z :-x :-o :-P :-? :) :( 8))

Créé et géré avec par Yvon CAVELIER