Copywriting : Comment rester motivé pour écrire à tout moment ?

Aujourd’hui, j’ai décidé de passer la parole à l’un de mes mentors : Christian Godefroy. Je le ferai de temps en temps car je crois qu’on a toujours des choses intéressantes à apprendre des grands copywriters.

Il a écrit un texte sur son blog que je trouve particulièrement important quand on fait du copywriting, d’autant que j’utilise moi-même cette technique quand j’écris.

Il s’agit d’un moyen peu connu de conserver ou de retrouver sa motivation quand on écrit.

copywriting : motivation retrouvée
Comment rester motivé en copywriting

Je vous recopie ce texte ci-dessous tel quel et je vous "reprends" juste après pour conclure :

Un moyen puissant de se motiver…

"Anthony Robbins avait un associé.

Ce dernier était bon orateur et adorait prendre la parole dans les séminaires de Tony, mais il le faisait pour se mettre en valeur, pas pour aider les gens.

Tony a eu l’idée de demander des feedbacks aux participants sur les orateurs, et bien évidemment, dans leur majorité les opinions étaient défavorables à son associé.

Un feedback disait même "Qu’est-ce que vous faites avec ce bâtard arrogant ? Débarrassez-vous en !"

Même après avoir lu ces commentaires, son associé n’a pas changé d’un pouce. Il a seulement dit qu’à son avis ces feedbacks ne servaient à rien.

Puis un jour il a fait savoir à Tony qu’il animerait seul le prochain séminaire. Tony n’était pas d’accord. Ils ont eu une prise de bec et ont décidé de se séparer.

Mais son associé a continué à faire de la publicité pour ce séminaire en faisant croire que Tony y serait, sans rien lui dire.

Le séminaire a eu lieu sans Tony, il s’est mal passé et la presse s’est emparée de l’affaire, en mettant tout sur le dos de Tony. "Il a fait croire qu’il animerait le séminaire et n’est pas venu" disaient-ils.

"J’aurais pu utiliser mes techniques pour me calmer, mais j’étais dans un tel état de rage ! Ce gars était en train de ruiner ma réputation, de salir mon nom !

J’avais un séminaire à animer à l’autre bout du pays et en arrivant le soir j’étais tellement furieux que j’ai écrit sans interruption pendant des heures. Je ne sentais pas la fatigue, et je me suis couché au petit matin. 3 heures plus tard j’étais debout et j’ai animé mon séminaire comme si de rien n’était.

Plus tard j’ai repensé à l’énergie incroyable que m’avait donné cette rage. Comment je l’avais transformée en chapitres de mon livre.

Ce qui était vrai avec une énergie négative était-il possible aussi avec une énergie positive ?

J’ai essayé, en collectionnant les souvenirs de mes plus grands moments de succès. En les ramassant dans une ancre qui puisse recréer instantanément ce sentiment de puissance et d’énergie infinie.

Et ça a marché !"

Pensez à tous ces moments de votre vie où vous avez senti en vous ce sentiment de victoire, où tout vous semblait possible, où le monde vous appartenait…

Associez ces images, ces sensations à un geste, à ce qu’on nomme en PNL une "ancre".

Et chaque fois que vous faites ce geste, ressuscitez cet état.

Vous disposerez ainsi d’une énergie formidable disponible à tout moment."

Vous pouvez lire ce texte directement sur le blog de Xtian (ainsi que des dizaines d’autres textes fantastiques de motivation) ici : http://archive.aweber.com/club-positif/1711M/t/Comment_disposer_d_une.htm – Et bien sûr son site Internet bien connu : www.cpositif.com

La technique de l’ancre

Cette technique de l’ancre est véritablement très efficace si vous le faites sérieusement.

Ca veut dire que vous devez réellement vous replonger dans la situation que vous avez vécue, en en ressentant toutes les sensations.

Choisissez une scène forte en émotions, et revivez-là, encore et encore.

Il peut s’agir d’un moment où vous avez été applaudi debout à la suite d’une conférence.

Ou à ce que vous avez ressenti suite à la réussite d’un concours ou d’un examen.

Quand vous avez tenu pour la première fois votre enfant, ou lorsque vous avez réussi à "conclure" avec votre petit(e) ami(e).

Il existe comme ça un nombre incalculable de scènes fortes que vous pouvez utiliser pour vous motiver presque instantanément.

Personnellement, j’ai une petite collection de 8 scènes que je me remémore en quelques secondes, juste avant d’écrire à l’aide d’un geste unique.

Je ne sais pas si je pourrais écrire autant si je ne le faisais pas…

La motivation est tellement importante quand on écrit qu’il m’a paru indispensable de vous en parler au moins une fois.

Je vous en reparlerai encore, car c’est la denrée la plus importante du copywriter et il est donc indispensable de la cultiver pour la maintenir à un niveau très élevé.

Et vous, qu’est-ce qui vous motive à écrire ?

Devenez membre de Copywriting Pratique !

Si vous souhaitez :

  • Recevoir chaque nouvel article du blog directement dans votre boîte mail (si vous le souhaitez),
  • Avoir accès à des générateurs en ligne inédits (générateur de slogans, de noms de marques, d'accroches, un dico des synonymes avec une mise en situation, un formateur d'emails et même le fameux calculateur du Sympathomètre d'un texte),
  • Un guide qui vous explique comment trouver plus de 354 millions d’images gratuites et libres de droits...

Pour vous inscrire et avoir accès à tout ça, c'est facile : Indiquez votre prénom et votre email dans le formulaire ci-dessous :



Précédent

Le copywriting peut-il faire rentrer les gens dans votre boutique ?

Suivant

La plus grosse erreur que l’on peut faire sur une page de vente

  1. Il est vrai que la motivation est tout aussi importante que les diverses techniques à maîtriser pour rédiger une bonne lettre. Sans motivation, les résultats restent assez mitigés.

    C’est une excellente idée de « rassembler » une collection souvenirs forts pour se motiver. Je n’avais pas pensé à les associer à un geste.

    Ce que je trouve aussi efficace, c’est de ressentir les émotions, les bénéfices que l’on va obtenir une fois le job ou le projet accompli, de se les représenter mentalement comme si on y était, de se créer une image forte en quelque sorte. Et d’amplifier cette image, de la rendre plus forte et plus intense encore.

  2. C’est vrai que les émotions jouent pour beaucoup quand on veut écrire.

    D’ailleurs je crois que de choisir les émotions positives nous permet d’écrire encore mieux que par l’énergie des émotions négative, car nos émotions transparaissent souvent dans ce qu’on écrit.

    Par exemple, si on est en colère, on sera plus motivé à descendre la concurrence, alors que si on ressent plutôt de la gratitude, on sera plus motivé à dire à nos clients et prospects combien ils sont importants pour nous.

    • En effet Maryse !
      L’importance d’avoir le plus souvent possible des pensées positives est capitale ;). Rire beaucoup permet ça :) J’en parlerai un jour. Ca fait partie des motivations à entretenir !

Laisser un commentaire

;) :super: :red: :hin: :haha: :evil: :cry: :coeur: :cafe: :beer: :D :?: :-z :-x :-o :-P :-? :) :( 8))

Créé et géré avec par Yvon CAVELIER