Comment encourager le bouche à oreilles (la meilleure des promotions)

Si vous êtes artisan, commerçant, ou même coach ou thérapeute, alors vous savez que le bouche à oreilles est la meilleure de toutes les méthodes de promotion qui existe.

Surtout si vous avez quelques notions de base en copywriting.

Dans cet article, je vais vous donner 5 techniques pour l’encourager et en faire votre première manne à clients.

Une efficacité qui n’est plus à démontrer

Le bouche à oreille est en effet une méthode de promotion qui a 3 énormes avantages :

  1. Elle est 100% gratuite,
  2. Bien faite, elle englobe la preuve sociale, la confiance, et la promesse en une seule action,
  3. Elle est exponentielle et illimitée,

Ne vous y trompez pas : quand vous voyez une pub McDo, Coca ou même Loréal à la TV, ou lorsque vous voyez une bande annonce de film au ciné ou sur Youtube, vous croyez que c’est de la pub, mais en réalité, c’est une manière d’encourager le bouche à oreilles.

  • « Tu as goûté le nouveau burger veggie chez MCDo ? »
  • « Tu veux un Coca ? »
  • « T’as vu le dernier film de Marion Cotillard ? Trop bon, tu devrais y aller… »
  • « T’as essayé une méditation avec Isabelle ? C’est tellement relaxant, tu devrais essayer… »

Tout ça, c’est du bouche à oreille. Et c’est une méthode qui fonctionne depuis la nuit des temps car elle émane de gens qui ne sont pas directement intéressés par le fait qu’on achète le produit.

C’est juste de la bienveillance à 100%. On rend un service en recommandant quelqu’un, parce qu’on a été satisfait, et dans un élan de bienveillance, on propose à des amis d’en profiter aussi. Ça ne va pas plus loin que ça.

Ça s’appelle de la « recommandation« . Et ça existe depuis la nuit des temps, bien avant Internet, et bien avant le marketing.

C’est le même principe que l’affiliation, mais comme c’est désintéressé (aucune commission n’est versée lors d’une recommandation), ça marche 150 fois mieux.

Bref… Si vous aviez encore des doutes, soyez rassuré, le bouche à oreilles est vraiment la méthode la plus sympa, la plus facile, la plus efficace et la plus pérenne qui soit pour trouver de bons clients rapidement.

A condition que vous l’incluiez dans votre stratégie de développement, comme tous le reste.

Car bien entendu, ça ne va pas se faire tout seul. Mieux encore, ça va vous demander quelques petits ajustements dans votre emploi du temps.

Mais bien fait, c’est prodigieux d’efficacité.

Voici 5 techniques éprouvées que vous devriez absolument appliquer pour que ce soit un succès pour vous :

1. Clarifiez votre fonction et ce que vous pouvez apporter aux gens

Ça commence évidemment par là.

Qu’est-ce que vous faites, clairement ? Quels sont vos points forts ? Comment aidez-vous les gens ? Et surtout, comment l’exprimez-vous ?

Votre « pitch » de présentation, votre slogan, votre accroche, appelez ça comme vous le souhaitez, doit être clair, concis, ciblé et orienté à 100% vers les clients.

Prenons un exemple. Admettons que vous soyez une thérapeute spécialisée dans la famille.

Vous devez dire clairement ce que vous apportez aux gens.

Par exemple, pour vous présenter, vous pourriez dire un truc du genre :

« Je suis coach familial reconnu, avec 25 ans d’expérience et plus de 900 familles coachées avec succès »

Me dites pas que vous n’avez jamais vu ça sur Internet, 90% des coachs vous l’affichent comme ça.

Ce genre de pitch, c’est de la bouse en cornet.

C’est 100% centré sur MOI , MOI, MOI et re-MOI… Et hélas, ça ne sert à rien.

On se fout que vous soyez reconnu. Si vous avez besoin de l’écrire, c’est que ce n’est pas le cas. Est-ce qu’une seule fois vous avez vu ce mot accolé à un acteur ? « Brad Pitt, acteur reconnu » ! Evidemment non. Est-ce que Tony Robbins va écrire ça sur son site ? Bien sûr que non.

Si vous êtes « reconnu », alors on le sait.

25 ans d’expérience ? On s’en tamponne. J’ai vu des spécialistes avec 40 ans d’expérience aigris et en colère, sans la moindre velléité de faire correctement le job pour lequel on les paye.

Vous avez coaché 900 familles « avec succès » ? Qu’est-ce que ça veut dire ? Et surtout, qui dit ça ? Vous ? Les familles ? Vous avez des preuves ? Et ça veut dire quoi, exactement, « coaché » ?

Bref, vous l’aurez compris, tout ce qui est abstrait (l’inverse de concret) et qui comporte des références à VOUS-MÊME, ça ne sert à rien du tout.

Ce que les gens veulent, c’est savoir ce que vous pouvez faire pour eux.

Si vous dites :

« Depuis 1990, j’aide les parents débordés à communiquer avec leurs enfants pour que ce soit plus zen à la maison. Vous n’arrivez plus à faire faire quoi que ce soit à vos enfants sans leur promettre une récompense ou les menacer ? Appelez-moi au XXXXX. Vite… »

Ça peut se décliner à l’infini, en fonction – évidemment – de votre spécialité. Vous pouvez y inclure de l’humour, de l’émotion, de la peur, de la tristesse, un exemple rapide…

Ce genre de pitch, c’est bien plus concret et bien plus « terrain » que « Je suis coach familial reconnu« .

Le but est d’être le plus PRÉCIS possible sur ce que vous faites. Afin que cela provoque tout de suite une lumière dans la tête des gens qui vous connaissent avec un nom et un téléphone qui clignote, dès qu’ils croisent un potentiel client pour vous.

Dans mes connaissances, j’ai une thérapeute de grand talent qui est LA spécialiste de la dépendance affective et plus précisément des victimes de pervers narcissiques.

Elle est pro et efficace dans ce qu’elle fait, et croyez bien qu’à chaque fois que je rencontre une personne qui a un problème avec un ou une PNM, je pense instantanément à elle. Et je transmets immédiatement son numéro de téléphone. Parce que je SAIS qu’elle pourra l’aider.

Ce n’est pas plus compliqué que ça, le bouche à oreilles :

  • si vous avez une spécialité,
  • que vous êtes bon dans ce que vous faites,
  • que vous avez une clientèle ciblée,
  • et que vous savez exprimer clairement ce que vous faites…

…alors soyez assuré que vous aurez des dizaines de personnes qui vous enverront des gens.

Parce qu’ils sauront que vous serez la personne de la situation.

[La suite de cet article est réservé aux membres de ce blog]

Ils l’ont reçu au complet ce matin par mail. Inscrivez-vous pour le recevoir aussi :

Devenez membre de Copywriting Pratique !

Si vous souhaitez :

  • Recevoir chaque nouvel article du blog directement dans votre boîte mail (si vous le souhaitez),
  • Avoir accès à des générateurs en ligne inédits (générateur de slogans, de noms de marques, d'accroches, un dico des synonymes avec une mise en situation, un formateur d'emails et même le fameux calculateur du Sympathomètre d'un texte),
  • Un guide qui vous explique comment trouver plus de 354 millions d’images gratuites et libres de droits...

Pour vous inscrire et avoir accès à tout ça, c'est facile : Indiquez votre prénom et votre email dans le formulaire ci-dessous :



Précédent

Eh ben non…

Suivant

La mémoire du blogueur

  1. merci pour cette excellente piqûre de rappel

Laisser un commentaire

;) :super: :red: :hin: :haha: :evil: :cry: :coeur: :cafe: :beer: :D :?: :-z :-x :-o :-P :-? :) :( 8))

Créé et géré avec par Yvon CAVELIER