Cette p… de barre oblique !

Je viens de lire un article, et je viens encore de tomber sur cette p… de barre oblique… Vous savez celle qui veut dire « ou« , parce qu’on n’a pas envie de choisir/s’engager entre deux idées/concepts.

On voit ça fréquemment dans produits/services ou dans il/elle. Y’a sa copine la parenthèse aussi. Pour les indécis(es).

Autant vous dire tout de suite : ce n’est pas l’idée du siècle d’employer ça. Tout comme le « ou » d’ailleurs…

Aujourd’hui, plutôt que de ne pas choisir, il vaut mieux… choisir justement.

Décider assez vite si on veut s’adresser à des hommes ou à des femmes, à des vendeurs de produits ou des vendeurs de services, à des utilisateurs de Mac ou de PC.

Bref, choisir, quoi…

La spécialisation dans le marketing digital, c’est l’avenir. Et ce n’est pas bien nouveau en fait. De tout temps on nous a dit qu’il fallait qu’on soit unique. Que s’adresser à tout le monde, c’est s’adresser à personne.

Donc, choisissez !

Vous n’êtes pas obligé de le faire pour toujours, mais il est facile de choisir d’écrire à un homme ou à une femme (on ne le fait pas de la même façon). Facile d’écrire un article pour les vendeurs de produits, et un autre pour des fournisseurs de services. Un article pour les coachs, un autre pour les boulangers.

Quand on se spécialise, on augmente fortement son pouvoir d’attraction sur les moteurs de recherche car il y a de grandes chances pour qu’on ne soit pas nombreux à parler du thème choisi pour une cible précise (par exemple copywriting pour les hôtels, ou changement de vie pour les infirmières, ou confiance en soi pour les commerciaux…)

Mais aussi, on élargit son audience. Et on ouvre des ponts avec d’autres thèmes. Ce qui permet de se faire encore plus connaître, en allant un peu plus loin que là où on a l’habitude d’aller.

 

Précédent

Ecrire chaque jour

Suivant

Oooh la menteuse !

  1. Bonjour Yvon,
    Article intéressant,
    mais comment choisir l’angle, lorsqu’on ne connaît pas encore le profil de notre client idéal.

    Par ailleurs, dans ton exemple, est-il vraiment judicieux d’écrire un article pour les vendeurs de produits d’un côté, et un article pour les fournisseurs de service de l’autre ?
    Je vois plutôt cela, comme le fait de ne pas choisir justement.
    Je te remercie.
    David

    • Yvon

      Bonjour David,
      Plus on se spécialise, plus on intéresse les gens.
      Ca ne veut pas dire qu’il faille TOUJOURS sur tout le blog ne parler que de la même chose.
      Sinon, primo on arrive à saturation de sa niche, et secundo on s’ennuie ;)
      Le copywriting (par exemple) fonctionne aussi bien pour les vendeurs de produits que pour les artisans ou fournisseurs de service.
      Par contre, évidemment, ce ne sont pas les mêmes stratégies. Pourquoi les traiter dans un même article ?
      Aucun intérêt.

  2. Yvon, à qui t’adresses-tu dans ton blog ? A des hommes ou a des femmes ? Franchement, le contenu que tu publies interesse les deux sexes.
    Alors, moi de mon côté j’avoue que je ne sais pas s’il s’agit d’un homme ou d’une femme. De vendeurs de produits ou de service.
    Un parce que de toute façon cela me plait ! Et de deux il me semble que chacun peut y trouver son compte ! (En fait, je ne vois pas la cible ! Mais je m’en fiche !)

Laisser un commentaire

;) :super: :red: :hin: :haha: :evil: :cry: :coeur: :cafe: :beer: :D :?: :-z :-x :-o :-P :-? :) :( 8))

Créé et géré avec par Yvon CAVELIER