Aujourd’hui – rien qu’aujourd’hui, hein – 5 Euros au lieu de 27 !

Comment vous êtes-vous senti en lisant ce titre ? Franchement… Entre nous…

Ca ne vous a pas fait sourire ? Un peu quand même, non ?

Si vous parcourez les pages de vente de bon nombre de marketers, vous ne manquerez pas de voir ce genre de "canne à pêche" fleurir juste avant de voir le bouton de commande.

Cet article est là pour vous démontrer par A + B combien cette pratique est débile (oui OK le mot est un peu fort, mais celui auquel je pense est autrement plus grossier) et pourquoi, si par le plus grand des hasards vous comptez marquer un truc comme ça sur votre page, vous devriez sérieusement revoir la question.

Ou tout du moins le faire avec un peu d’intelligence.

reduc Juste pour aujourd’hui, c’est moins cher qu’hier…

Pourquoi faire une "promotion" sauvage n’est PAS une bonne idée…

Vous savez ce que c’est une promotion "sauvage" ?

C’est une promo "non annoncée".

Un truc qui arrive comme un cheveu sur la soupe, auquel on ne s’attendait pas, et qui n’a d’autre explication logique que celle qui suit :

Quand une personne lambda arrive dans un hypermarché et qu’elle voit écrit en gros "PROMOTION" sur une pancarte plus grosse que la porte d’entrée, alors elle se dit : "Voilà la bonne affaire !".

Ca marche pour les chaussettes, les merguez, les canettes de bière, le PQ par paquet de 16… Bref ça marche avec tout ce qui peut s’assembler, et surtout se périmer.

Et surtout ça marche avec ce qui a peu de valeur marchande. On voit rarement une promo du type : Une voiture achetée, la deuxième offerte… Idem avec un lave vaisselle…

Je veux dire que si vous avez l’habitude d’acheter vos paires de chaussettes une par une, forcément, quand on vous présente une "promotion" avec un lot de 2 ou 3, tout vous parait tout à fait crédible.

En fait, cette notion de crédibilité est très importante quand on fait une promo.

En effet, il se peut que vous trouviez un jour une promo sur UNE SEULE paire de chaussettes. Mais que se passe-t-il alors dans votre esprit quand ça arrive ?

Réfléchissez 30 secondes…

Vous l’avez ? Oui, voilà : la première chose qu’on se dit c’est : Cette paire de chaussettes est moins chère parce qu’elle est d’une qualité moindre

Ou parce qu’elle est dépassée, ou qu’il leur reste un stock d’invendus…

Bref… La notion de "bonne affaire" pour une promo est toujours assortie d’une condition réductrice associée :

  • Fin de série,
  • Défaut d’aspect,
  • Qualité moindre,
  • Fabriqué en Chine,
  • Obligé d’en acheter plus,
  • Bientôt périmé,
  • etc…

Le cortège d’émotions inconscientes négatives qui accompagnent une promotion, au-delà de l’aspect financier "j’ai fait une bonne affaire", n’est pas du meilleur effet pour le produit en lui-même.

Bien…

Rendons-nous maintenant dans une librairie.

Est-ce que vous voyez des grosses pancartes avec écrit "Promotion : 3 livres achetés, le 4ème gratuit !" ?

Hé non !

Pourquoi ? Hé bien primo parce que le prix du livre est réglementé en France (la réduction maximale accordée pour un livre de moins de 2 ans est de 5%. Voyez surtout l’article 1er et l’article 5) :

Cliquez ici pour voir les textes de loi

Donc le seul moyen de trouver un livre moins cher, c’est… ?

Je vous laisse encore 30 secondes pour réfléchir ?

Oui, vous avez raison : C’est soit d’aller chez un bouquiniste, aux puces, sur le marché, ou chez un revendeur de livres de plus de 2 ans du genre de France Loisirs.

Et bien entendu, quand on se retrouve aux puces ou chez un bouquiniste, forcément, la notion de "périmé" ou "dépassé" est encore plus forte.

Conclusion : Si vous faites une "promotion" sans aucune annonce, sans aucune raison logique, alors la première chose que vont penser vos clients en voyant votre offre c’est que vous vendez du matériel périmé (ou quoi que ce soit d’autre présent dans la liste ci-dessus)…

 
Parlons de la réduction, maintenant.

Pourquoi la réduction est encore pire que la promotion

La réduction, en tant que telle, ne se fait que de deux façons :

1) En période de soldes (règlementé)

2) En guise de geste commercial

On ne va pas parler de période des soldes sur Internet, surtout si vous vendez des livres, parce que justement c’est le seul moment où on pourrait en faire…

Sauf que… Je vous renvoie aux textes ci-dessus concernant les livres…

Parlons donc du geste commercial…

Imaginez… Vous êtes commercial. Vous arrivez chez un client, il est intéressé par vos marchandises à hauteur de 1500 euros. Mais il vous dit : J’ai vu la même chose un peu moins chère chez… et la négociation commence.

Au bout de 10 minutes, vous cédez : "OK, je vous fais 5% de réduction si vous signez tout de suite". Le client accepte.

Pourquoi ? Parce qu’il a VRAIMENT l’impression que vous vous êtes saigné pour lui faire sa réduction. Et elle arrivait surtout dans une démarche logique.

Prenons un vendeur d’ebook, maintenant.

On n’est plus DU TOUT dans la même gamme de prix !

Plus du tout. On parle de 27 €… 47 € même, pourquoi pas…

Alors imaginez un peu qu’un vendeur arrive et vous dise, alors qu’il ne vous connait pas du tout, que votre produit n’est plus à 27 € mais à 5 euros aujourd’hui seulement.

Sans aucune négociation… Sans aucune raison… "Aujourd’hui j’ai décidé de vous faire mon livre à 5 € au lieu de 27"… Pourquoi ?

Hé bien heu… c’est comme ça…

On est bien d’accord que c’est totalement idiot ?

D’autant que le pire, c’est que lorsque le client s’en va et qu’il revient 3 jours plus tard, et qu’il découvre que votre "ouvrage" est ENCORE à 5 € au lieu de 27, forcément, s’il ne comprend pas que vous l’avez pris pour une bille sur ce coup-là, c’est que… Bref, ça n’arrive pas…

Conclusion : Si vous faites une "réduction" qui sonne tellement faux que personne ne tombe dans le panneau, non seulement les gens ne vous achèteront pas votre produit parce qu’en général, ils n’aiment pas trop qu’on les prennent pour des andouilles, mais en plus vous allez ruiner votre réputation en moins de temps qu’il ne faut pour l’écrire.

 
Et ce n’est certainement pas ce que vous voulez si vous avez une affaire sur Internet.

Réfléchissons ensemble pendant 24 heures

La promotion fait passer votre produit pour un produit de mauvaise qualité, ou alors pour un produit dépassé.

La réduction non annoncée VOUS fait passer pour un marchand de tapis.

Donc n’indiquez pas de promotion ou de réduction sur vos produits si vous n’avez pas donné de vraie raison logique.

Ce n’est pas bien compliqué de trouver une raison logique.

La nature ayant horreur du vide, si vous ne donnez pas de raison, alors vos clients (enfin vos prospects, parce que ce ne sera jamais vos clients) vont se fabriquer la leur.

Je vous propose donc de vous triturer les méninges pendant une petite journée, et d’essayer de réfléchir à de bonnes raisons de proposer une réduction de prix pour votre produit.

Laissez vos idées en commentaires, et demain, je vous indiquerai au moins 5 bonnes raisons logiques à annoncer pour valider votre réduction.

Peut-être allez-vous trouver d’autres idées que je n’ai pas eues, qui sait ?

Devenez membre de Copywriting Pratique !

Si vous souhaitez :

  • Recevoir chaque nouvel article du blog directement dans votre boîte mail (si vous le souhaitez),
  • Avoir accès à des générateurs en ligne inédits (générateur de slogans, de noms de marques, d'accroches, un dico des synonymes avec une mise en situation, un formateur d'emails et même le fameux calculateur du Sympathomètre d'un texte),
  • Un guide qui vous explique comment trouver plus de 354 millions d’images gratuites et libres de droits...

Pour vous inscrire et avoir accès à tout ça, c'est facile : Indiquez votre prénom et votre email dans le formulaire ci-dessous :



Précédent

La vidéo du dimanche – Episode #3 : Défi : Essayez de ne pas vous marrer !

Suivant

Les 2 formules les plus efficaces pour justifier une réduction de prix

  1. Bonjour Yvon,

    Je suis particulièrement allergique aux promotions qui mentionnent, dépêchez-vous d’acheter mon ebook car il ne sera pas disponible longtemps, ou encore, les stocks sont limités. :-? On reçoit parfois ce genre de promo dans les newsletters.

    Pour moi c’est automatique, je me dis, hé bien garde-le !

  2. Bonjour Yvon

    En parlant de bonnes raisons logiques pour annoncer et valider une réduction en voici une.

    Dire au prospect que le produit est en phase de lancement à X euros et qu’il peut l’obtenir tout de suite à Y euros

    Exemple:


    Ce guide vous est proposé, pour sa période de lancement, à 20,40 euros seulement.
    Et si vous le payez TOUT DE SUITE, par carte de crédit, vous pouvez l’avoir avec 20 % de réduction, soit 17 euros seulement.

    C’est la raison que j’ai utilisé pour inciter à acheter mon guide.

  3. nicolas

    Bonjour,

    on peut lui proposer une réduction après plusieurs relances par mail.

    Puisque le prospect a reçu les mails, c’est qu’il est intéressé.
    on peut donc lui faire un geste « pour lui rendre service » puisqu’on sait que notre produit pourra l’aider.

    A+

  4. Bonjour !

    @MarieBo : Hé bien je suis d’accord avec toi. Le pire c’est vraiment le « pas disponible longtemps ». C’est pendre les gens pour ce qu’il ne sont pas.

    @Giresse : On est pile poil dans ce que j’ai dit dans mon article : Mais pourquoi diantre est-ce qu’une « période de lancement » s’accompagne toujours d’une réduction de prix ? Sur quel critère l’a-t-on décidé ? Et surtout qu’est-ce qui la justifie ?

    Désolé, mais ta phrase n’est pas du tout une raison logique. Elle est où la raison ? Pourquoi tu fais une réduc ? Parce que le client va payer tout de suite ? Demain il n’aura pas de réduc ?

    Réfléchis un peu, relis ta phrase, et mets-toi à la place du client. Tu ne le prends pas pour un idiot en faisant ça ? Et elle dure combien de temps cette phase de lancement ? Tu vas vraiment baisser ton prix dans X mois ?

    Une « phase de lancement » c’est cool, mais il faut en dire un peu plus !

    @Nicolas : Bienvenue ici et merci pour cette proposition.
    Mais désolé, il n’y a toujours pas de raison logique à proposer cette solution. Je dirais même pire : Si on propose une réduction par mail après avoir proposé son produit à un prix « normal », alors tous ceux qui l’on acheté avant sont lésés, puisqu’ils auraient gagné à attendre un peu. Si ça se sait, plus personne ne t’achètera tes produits tout de suite !

    • Alors là, j’attends impatiemment l’article de demain.

      En attendant, je relis le commentaire de Geoffroy

      @+

    • Bonjour Yvon, merci pour ces articles qui me seront très utiles pour mon site pro. En effet, j’utilise la promo de lancement lorsque je propose un nouveau service au salon, afin que les gens puissent le tester, et donc s’en faire une idée.

      Pour ma part, je peine à acheter un nouveau service ou produit que je ne connais pas, et une promo me fera parfois choisir celui-ci plutôt qu’un autre parce qu’il est moins cher. Une fois que le service est connu, le prix revient à la normale et mes clients qui le connaissent pour l’avoir testé reviennent et en parlent autour d’eux. C’est le but recherché, donc tout le monde est gagnant il me semble.

      En dehors des promotions de lancement, je propose une promotion « du moment » (Noël, St Valentin…) sur un de mes services, souvent le moins demandé, pour le faire un peu plus découvrir justement. Mais tu dis qu’il ne faut en faire que 2 par an, or je propose une promo du moment constamment, qui change en fonction des saisons et des évènements et qui est toujours limitée dans le temps (un mois en général). Penses-tu que je fasse une erreur en faisant cela?

      Je te remercie pour ton conseil et te souhaite une très belle année 2013!

  5. Bonjour à tous,

    Oui c’est vrai Yvon, tu es en train de bien nous remuer les méninges, là…
    Effectivement, on voit ce genre de rabais et réductions pratiquement sur toutes les pages de vente, et en particulier celles des marketeurs.

    Et bizarrement, c’est devenu comme un automatisme… Moi-même, je passe par là…

    Bon le coup du délai dépassé, ça je ne le fait pas, car ça me parait logique, mais la réduction systématique sans raison particulière ou pour le lancement d’un produit, ça oui…

    Et je ne me suis jamais posée la question !! ça ne m’est jamais venu à l’esprit, c’était comme une évidence, je faisais comme tout le monde. :red:

    Du coup, comme je suis en train de refaire mon site, je vais y revoir à 2 fois pour mes pages de vente !!

    Alors un grand merci pour cet article

    Agnès

    • Bonjour Laura

      Hé bien déjà, si tu acceptes de reconnaître que quelque chose ne va pas, tu as déjà fait 80% du chemin ! Et ça c’est :super:

      Tu as mis le doigt sur quelque chose d’important : Faire comme tout le monde, parce que quelqu’un l’a dit, ou parce qu’on l’a vu sur un autre site.

      C’est hélas ce qui se passe sur Internet dans ce métier de la vente de produits d’information.

      Et c’est grandement dommage parce que justement, le succès de ce genre de métier, c’est de se démarquer. De jouer sur l’originalité mais surtout sur la cohérence (ce mot sera le point clef de mon article de demain).

      Bonne journée à toi

      Yvon

  6. geoffroy

    Bonjour Yvon,

    La réduction au bout de X mails peut se justifier si on diminue l’offre. Par exemple en retirant les bonus offerts.

    Les autres raisons : Pour un anniversaire, pour une fête (Noël ).

    Pour le lancement d’une mise à jour du produit, on fait un rabais sur l’ancienne version car la nouvelle va arriver.(destockage)

    Pour le lancementpd’un produit,on peut proposer aux X premiers acheteurs un prix moindre car on va créer le produit avec eux. La raison est donc la participation du client.

    En voila quelques uns, je cogite et je repasserai peut-être en mettre d’autres. Nous avons un maitre en la matière qui se nomme Xtian Godefroid pour cela.

    Geoffroy

    • Bonjour Geoffroy.

      Et BRAVO ! Tu nous as donné de très bonnes pistes dont 3 seront reprises demain.

      > La diminution de l’offre (il manque quelque chose pour le justifier mais l’idée est là)

      > Pour un évènement

      > Le lancement avec la participation du client :super:

      Pour la mise à jour, réfléchissons-y ensemble…

      Tu annonces à quelqu’un qu’une mise à jour du produit existe.
      Et dans la foulée tu lui dis : « Par contre, vous pouvez avoir la version périmée à -50% ! Profitez-en ! » :hin:

      Donc l’idée est bonne, sur le fond (c’est comme un livre qu’on retrouve aux puces ou dans un vide grenier), mais on doit forcément y rajouter quelque chose de bien spécial pour rendre l’offre disons… un peu moins caricaturale.

      Tu as une idée ?

      Merci et bravo en tout cas pour ces propositions de qualité !

      Et bonne journée

      Yvon

      • geoffroy

        alors pour ce qui est de la diminution de l’offre, il faut le limiter dans le temps selon moi.

        Quand tu mets « Événement », je trouve cela un peu large car cela peut regrouper pas mal de propositions. J’ai oublié de citer la liquidation totale.

        Pour la mise à jour d’un produit, on pourrait proposer un bonus avec ou la possibilité d’obtenir la mise à jour du produit moyennant un petit supplément (moyennant éventuellement un rabais sur la différence de prix). On est déjà ainsi assuré d’une vente additionnelle au produit périmé.

        Selon moi, il y a plein de façons de vendre un produit. Travailler son offre est une bonne manière de se démarquer de la concurrence. Rendre son offre unique pour ne pas permettre de comparaison (comme les abonnements téléphoniques) permet de se mettre parfois au dessus du marché sans pour autant avoir un meilleur produit que les autres.

        C’est un sujet qui me passionne. D’ailleurs tous les sujets de ton blog me passionnent. Je sens que je vais venir souvent t’ennuyer dans les commentaires.

        J’espère avoir bien répondu :D

        • Primo, tu ne m’ennuieras jamais avec des commentaires de la sorte. Bien au contraire.

          Pour la diminution de l’offre, rien à voir avec une limitation de durée.

          Idem pour la mise à jour. Le ressort que tu as choisi est innaproprié !

          Essaye encore :hin:

          Je suis 100% d’accord sur la démarcation par l’offre par contre. Cela passe bien sûr par le concept d’Eben PAGAN, en donner 100 fois plus que les autres pour un prix similaire voire un peu plus cher.

          Mais c’est un autre débat :)

          • geoffroy

            Désolé, je sèche.

            Je ne vois pas quoi faire sur l’offre pour la rendre plus crédible. Ou alors je ne comprends pas ce que tu veux dire.

            Dans l’offre de la mise à jour, pour le produit périmé, on pourrait indiquer qu’il contient du contenu qui ne sera pas repris dans la mise à jour et qui est très important. Donc unique et qui disparaîtra.

            Et à la limite, quand la mise à jour est sortie, on peut encore faire un package du nouveau + le périmé à un meilleur prix pour ceux qui n’auraient pas acheter le produit périmé.

            Pour la diminution de l’offre, je ne vois pas trop ce que je pourrais y mettre ou pas. On diminue la qualité du produit, donc le prix diminue. Cela reste pour moi logique et une bonne raison. Mise à part rappeler les avantages d’acheter le produit complet pour bien marquer la différence entre les deux, je cale. :red:

        • Bonjour,
          Le sujet me plait bien pour apprendre. Il ne me vient qu’une idée, en plus de celles des autres commentaires c’est par exemple
          – pour mon anniversaire, donc un jour seulement mais c’est peut être idiot. Ou bien sûr la semaine de Noël.
          Ou moi plutôt vu mon sujet la Saint Valentin bien sûr !!!
          Merci en attendant
          Elisandre

  7. J’avoue que c’est tellement régulier ces lancements de produits à moindre prix que j’ai fini par m’y habituer. Par contre quand je reçois un mail me disant que le prix du livre a soudainement diminué sans savoir pourquoi, j’ai tendance à penser arnaque ou produit bidon, donc je n’y prête plus attention.

    Après, là dans l’immédiat, justifier un rabais, je ne vois pas trop. Peut-être l’anniversaire de la publication du produit pourquoi pas.

    Après avoir lu cet article, je me dit qu’il vaudrait mieux que je fixe un prix pour mon produit définitivement, par contre je pourrais supprimer un bonus après X ventes, le deuxième bonus après X ventes.

    Pitêt

  8. Salut Yvon.

    La réduction d’un prix peut-elle se justifier si on vend un service ?

    Par exemple : 10 personnes seulement seront acceptés car je ne pourrai pas m’occuper de tout le monde. Vu que le nombre est limité et que tout le monde ne pourra pas profiter de ce service, il y a une réduction de 20% pour les 10 personnes qui passent commande.

    T’en penses quoi ?

    Daouda

    • Bonjour Daouda

      Quelle est la logique à tout ça ? Justement si le nombre est limité, pourquoi réduire le prix ? Au contraire… ce qui est rare est plus cher !

      Relis ce que tu as écrit, et tu verras qu’il n’y a aucune logique à vouloir réduire un prix si le nombre de place est limité !

      @Geoffroy : Réfléchis à ça tranquillement. Laisse tout ça mariner dans ton cerveau, et reviens ce soir. Ca te semblera bien plus clair. Sinon, hé bien attends demain : Je révèle tout dans l’article de demain !

      Bonne journée

      Yvon

      • Merci Yvon !

        En effet, j’avais des doutes, c’est pour ça que je t’ai posé la question.

        C’est vrai qu’en relisant bien, il ne sert à rien de réduire le prix si les places sont limités. Pourtant, un bon nombre de marketeurs font cette erreur, moi le premier ! :hin:

        J’attends avec impatiente ton article de demain.

        Bonne journée,

        Daouda

    • Bonjour,

      Je ne suis pas trop partisan de diminuer un prix car alors le visiteur pourrait se dire que finalement le produit ne vaut que cela et les clients existants vont se sentir lésés d’avoir payé le prix plein.

      On pourrait par exemple fournir un ‘pack’ de plusieurs produits pour le prix de l’article dont le prix devrait être diminué mais je pensais aussi à un évènement comme un anniversaire.

      « C’est mon anniversaire et pour ce jour j’offre une réduction de … » ou bien aussi pour annoncer une information importante, par exemple si j’ai un livre qui explique comment on fait de la publicité sur facebook et je vois un bruit circuler sur les forums, les réseaux sociaux, un bruit comme par exemple facebook ferme des comptes à cause d’une mauvaise utilisation et que je sais que mon guide amène la bonne solution, je dirais que suite aux bruits entendus, j’ai un guide qui vous donne la solution et je souhaite qu’un maximum de personnes doive le posséder, je réduis donc le prix … je ne sais pas si j’ai été très clair avec mon exemple bidon :)

      Patrick

  9. geoffroy

    Autres idées (cela m’empêche de travailler cet article :evil: ) :

    un achat groupé permet de justifier une réduction.

    une diminution de la durée de garantie, donc diminution de prix possible

    rabais pour une première commande.

    Invendus : remise pour désockage.

    Allez, j’arrête sinon, je n’arriverais pas à faire ma journée.

  10. Didier

    Si ce n’était que cela 5€ au lieu de 27 €….
    J’ai vu des offres « tomber » de 97 € à 27 €, alors que le produit reste le même au fil des mois.Cela ressemble au pêcheur, qui grimerait le ver au bout du fil pour attraper le plus gros poisson.
    Ce qui est drôle c’est parfois de voir les alibis farfelus qui amènent ces promotions.Dernièrement, c’était une déclaration d’impôt qui faisait passer le prix de 27 € à 5.90 €

  11. Ha ha ! Les idées fusent c’est bien !

    @Didier : Bienvenue ici et merci pour ce premier commentaire.
    « Alibis farfelus » : Excellent le terme. Je le note. C’est tout à fait ça.
    Quand on a besoin d’un alibi, c’est qu’on a quelque chose à se reprocher.

    @Elisandre : Oui on est ok pour l’évènement sous toutes ses formes. Anniversaire, Noël, vacances… Mais ça doit être assorti d’une durée impérativement limitée et vérifiable. Et il faut aussi être prudent et ne pas le faire souvent, sinon…

    Tiens sinon quoi ? Allez une petite recherche supplémentaire :)

    @Patrick : D’accord avec toi sur la réduc et la dévalorisation du produit. Pour ton exemple, par contre, désolé, mais quel intérêt de baisser le prix si justement ton guide offre LA solution que tout le monde recherche à ce moment précis ? Au contraire, tu devrais l’augmenter !

    @Geoffroy : Rabais pour une première commande : Voici un concept intéressant. A manier avec précaution, surtout vis à vis de tes anciens clients. A assortir donc d’une offre complémentaire et d’un bonus spécial pour les clients existants. Merci de l’idée, je vais la rajouter !

    Merci à tous pour votre participation !

    • Bonjour Yvon,
      Je me disais bien que je m’étais mal exprimé avec un exemple foireux, depuis, j’ai pris ma douche pour avoir les idées claires.

      Je parlais d’un motif, la compassion.

      Par exemple j’ai un cours à 10.000 euros, je sais que mon cours les vaut mais je sais aussi que beaucoup de personnes ne pourraient se l’offrir.

      Alors je donne le discours que vu ma formation devrait être plus accessible pour que tout le monde puisse se l’offrir, donc exceptionnellement je fais fais une offre limitée moins chère

    • geoffroy

      Pour le rabais sur la première commande, toute l’astuce réside dans le fait de séparer sa liste de prospects et de client.

      On peut aussi faire le contraire : proposer un rabais pour ses clients pour les rendre plus fidèle encore. La raison à invoquer , c’est de les remercier de leur confiance et de dire par exemple que pour le reste du monde, ce sera le prix normal de … lors de la sortie du produit (par exemple pour la sortie d’un nouveau produit) A limiter dans le temps aussi.

      Une autre possibilité : diminuer le prix en fonction du nombre de commande. Cela incitera les prospects à passer commande en sachant que plus il y a d’exemplaires achetés, plus le prix baissera. Donc le prix maxi c’est celui qu’ils voient au moment de la commande.
      Après s’ils trouvent des acheteurs en plus, leur prix a eux baissera aussi.
      (toujours une limite dans le temps aussi)

      Mais peut-être le prévoir en deux temps. Ne pas en parler dans l’offre de base mais le dévoiler après l’achat pour inciter les clients à en parler autour d’eux. A tester pour trouver la bonne solution.

      Autre offre : le parrainage.
      Faire bénéficier d’une réduction sur le prix d’achat pour tout client amené. La raison est simple : le client fait le travail du vendeur donc il est rémunéré. Associer aussi à cela une offre de réduction pour le prospect qui est amené par la client.
      La raison : le prospect ne peut bénéficier de cette réduction que s’il vient par son parrain.
      (temps limité aussi)

      A tout à l’heure

  12. Salut Yvon,

    tu ne crois pas si bien le dire.
    Le semaine dernière j’ai reçu une fameuse offre du genre sur le copywriting coutant 5 euro (oui 5 euro) au lieu de 26 ou 27 euro un truc de ce genre. Et bien entendu j’ai pas acheté ce produit.
    C’est vrai qu’en croyant bien faire, on bricole de temps en temps.

    Bonne journée.

    • Bonjour Simon Pierre

      :hin: C’est justement cette offre qui m’a donné l’idée d’écrire cet article.

      Je précise d’ailleurs que j’ai acheté le produit en question, et qu’il vaut largement les soit disant 27 euros d’origine. Ce qui fait qu’en plus de prendre les gens pour ce qu’ils ne sont pas, ce vendeur perd des fortunes chaque mois.

      La réduction, c’est aussi un bon moyen de se plomber ses affaires ! :)
      Et la détermination du bon prix, c’est une discipline à part entière aussi quand on fait des affaires !

  13. Bravo Patrick ! C’est pile poil la réponse que j’attendais : Le budget !
    On peut avoir un produit génial mais trop cher pour le porte monnaie de la plupart des prospects. Réduire la composition de notre produit peut justifier une baisse de prix et ainsi permettre de faire plus de ventes.

    La douche porte conseil alors ? :hin:

    @Geoffroy : Excellente l’idée du parrainage ! Tout comme tes précisions concernant l’offre à séparer clients/prospects !

    Sympa ce petit brainstorming en live !

    • La douche comme la nuit porte conseil, ne jamais parler juste au lever sans prendre sa douche :D

    • geoffroy

      Content que cela te plaise.

      Allez encore une :

      J’avais un jour suggérer à de mes clients de faire un rabais sur le prix qui correspondait à son économie de faire de la pub dans toutes les boites aux lettres.

      L’idée était de ristourner sous forme de rabais son budget publicitaire non dépensé pour faire la promo de son service.

      A faire uniquement par mail car cela ne coûte rien d’envoyer la promo. (aux prospects et clients de sa liste). C’est donc crédible selon moi.

      • C’est crédible uniquement si le client sait que tu prospectes par courrier. Mais le concept « J’ai fait des économies alors je vous en fait profiter » est une bonne idée.

        Je note ;)

        • geoffroy

          Dans le cas que j’expliquais, l’entrepreneur en question faisait parfois de la pub sur des flyers distribués partout et aussi via la poste.

          Il a donc fait une offre par mail uniquement donc non visible ailleurs.

          Cela va rallonger ton article de demain ;)

          • geoffroy

            Une autre possibilité : un rabais pour un paiement comptant.

            Cela peut marcher si les clients ont l’habitude de payer à X jours.
            Ou dans le même ordre d’idée : un abonnement mensuel qu’on paierait à l’année (en une seul fois au lieu de payer chaque mois pendant 12 mois)

  14. Je fais une promo sur mes commentaires: 2 pour le prix d’un !
    Pourquoi ? car ils sont périmés !!

    Moi aussi, çà m’a toujours amusé de voir des « offres limitées » qui le
    sont jamais …
    et qui sont surtout très mal justifiées !

    Ps: bon alors il pleut ou pas cet AM ? sinon je vais voir ton château…

    • Hello Olivier
      je ne puis te dire s’il va pleuvoir cet aprem car. Je ne suis pas sur Vizille mais ça m’étonnerait qd même qu’il pleuve !

      @Geoffroy : Paiement comptant ? Pas bête ça ! :)

  15. Bonjour à toutes et à tous,

    Je suis nouveau sur le blog que j’ai découvert en lisant le livre de Cédric Vimeux. Je l’ai téléchargé hier et j’ai commencé à le lire cette nuit et je me suis même endormi devant mon écran épuisé de vouloir résister pour en savoir plus rapidement.
    J’ai repris la lecture à 5H30 ce matin.
    J’en suis tout retourné. Et c’est peu dire. J’en suis même bouleversé.
    C’est plus qu’une mine d’or, c’est un ouvrage inestimable en ce qui concerne le sujet abordé.
    Autant de conseils d’experts réunis dans un seul ouvrage GRATUIT c’est incroyable.
    Je suis occupé à modifié mon site (mis en ligne pour la première fois en 1990!) de fond en comble pour passé du HTML en XHTML avec silverlight etc. La technologie de l’ancien site était complètement obsolète.

    J’ai étudié pendant de nombreuses heures.

    Bon maintenant je maîtrise mieux le code HTML mais je suis retombé de haut et il faut que je recommence beaucoup de pages qui sont nulles.

    Que pensez-vous de la page « J’ai perdu 10 kg en un mois. »

    A lire le sujet en cours elle n’est pas mais pas du tout bonne et est à revoir.

    Pour répondre finalement à la question posée, je pense ne pas annoncer le cadeau de la carte client privilégié (seulement valable pour le mois de Juin 2011, et c’est vrai mais uniquement pour les clients du Benelux),donc comme j’ai plus de visiteurs en provenance de France que du Benelux je ne suis pas bien par rapport à cela), je vais retirer cette information sur la promo et ne le dire, comme une surprise, un cadeau spécial aux clients qui seront concernés.

    Le nom de mon site devrais apparaître dans mon profil.

    Tchantche Liège Belgique.

  16. Salut,

    Je pense que Geoffroy a pas mal tout dit, mais j’aimerais revenir sur la raison que je préfère : remercier le client pour sa fidélité.

    Je rajouterais aussi qu’il faut faire un choix entre ça ou privilégier les nouveaux clients qui passent commende pour la première fois, sinon le client se voit passer de nouveau à fidèle trop rapidement et l’offre perd de sa crédibilité.

    • Maryse,

      Bonjour,

      Je n’avais pas lu le message de Geoffroy.

      Je suis son point de vue.

      Cadeau surprise après achat.

    • Bonjour Maryse

      Tu peux tout à fait faire un prix aux nouveaux clients, mais avoir proposé avant le même produit mais avec une offre différente à tes déjà clients.

      Le tout est de bien séparer les deux listes. Si tes clients ont déjà reçu la pub AVANT les non clients, et qu’ils ont bénéficié du produit accolé avec autre chose, les offres n’étant plus comparables, il ne risque pas d’y avoir conflit.

      • Oui, pour le même produit, t’as raison.

        Je voulais plutôt dire qu’on devrait pas proposer une réduction sur un produit pour un nouveau client, puis une autre réduction sur le prochain produit qu’on lui vent parce qu’il est devenu client fidèle.

        Finalement, il faut peut-être trois listes pour pouvoir caser les clients qui ont achetés une fois ou deux, mais qui ne sont pas pour autant des clients réguliers.

  17. Bonjour Tchantche.
    Bienvenue ici.

    Je ne suis pas sûr d’avoir compris tout ton message, mais après avoir vu ton site, je crois que tu es en train de le faire évoluer ?

    C’est une bonne chose. Dis nous quand il sera terminé.
    1990, ça fait un bail quand même…

    • Bonsoir,

      Avant de lire le commentaire de Geoffroy,
      j’avais pensé à un évènement.

      Amicalement,

      Sorin

      • Très bon article !

        Pour ce qui est des raisons d’effectuer des réductions j’en ai peut-être 2 ^^

        -> Dans le cadre d’un évenement (exemple : saisonnalité, fêtes, évènement interne de l’entreprise). Par exemple : pour fêter les 5 ans d’existence de la boutique en ligne XXXX, nous vous proposons une remise de 10 % lors de votre prochain achat…

        -> Dans le cadre d’une animation de page communautaire. Sur Facebook, j’ai utilisé le code de réduction (il fallait ‘liker’ la page fan pour découvrir le code de réduction). Combiner à la diffusion de pubs sur facebook, on a eu un très bon taux de clics et la communauté a très vite augmentée.

        • Bonjour et bienvenue ici !

          Merci pour ces deux propositions.

          Elles recoupent toutes les deux la raison « évènements » qui a donc été traitée hier dans cet article.

          Yvon

          • Bonjour,

            Merci pour cet article très intéressant. Je suis assez d’accord sur le fait qu’il faille une raison très valable pour faire une promotion ou une réduction. Certaines des propositions sont en effets intéressantes.

            Cependant rien ne vaut un juste prix et un prix psychologique pour faciliter la vente d’un produit. Qu’en pensez vous ?

            Judicaël

  18. Bonjour Judicael et bienvenue ici.
    Merci pour ce premier commentaire.

    En fait, je pense que rien ne vaut le prix qui permet de vendre le plus. En cela, ce sont les clients qui décident.

    Le prix « psychologique » est une notion théorique qui demande à être validée par l’expérience. Vaut-il mieux 9,99 que 10 ? 17 que 19 ?

    Cela dépend du produit, de la clientèle, et de l’habitude de la concurrence.

    En résumé, le prix, comme tout autre élément – je dirais même PLUS que tout autre élément – se teste auprès des clients.

    Merci pour cette idée, je vais en faire mon article de demain, tiens :)

  19. Hello. Je ne suis que partiellement d’accord avec toi. D’accord dans les supermarché on voit rarement des réductions sur des produits haut de gamme.
    Par contre j’ai l’habitude d’acheter pas mal de bouquins sur amazon.com. Et quand je vois une réduction, ça n’enlève en rien la qualité du livre. Et d’ailleurs certains livres sont moins chers justement parce que c’est des best sellers et donc ils ont été rentabilisés depuis longtemps par de gros volume, et donc ils peuvent se permettre de faire une réduc agressive.

    • Bonjour Argancel ! :)
      Merci pour ton avis.

      Tu as répondu à ton objection dans l’objection elle même ;) :

      « C’est des best sellers et donc ils ont été rentabilisés depuis longtemps par de gros volume, et donc ils peuvent se permettre de faire une réduc agressive »

      Les livres en question ont donc plus de 2 ans. Ca n’enlève pas leur qualité intrinsèque.
      Mais ça a deux ans, quoi…

      En outre, Amazon fonctionne aussi beaucoup avec de l’occasion.
      Ils se transforment donc en bouquiniste virtuel.

      Et pour finir, ils ne sont plus en phase de lancement. Et ils ne font pas une « promo sauvage » d’une seule journée.

      L’objectif de l’article était d’éviter de faire croire qu’on est en face d’une bonne affaire, alors qu’en fait ce n’était qu’un artifice commercial.
      Les vraies bonnes affaires ne sont pas concernées ici parce que JUSTEMENT ce sont de VRAIES bonnes affaires.

  20. Le principe du

    dépêche toi sinon tu vas le manquer

    est encore redoutablement utilisé chez tous les rois du marketing (faut-il des noms ?) qu’ils soient sur le web ou qu’ils agissent par courrier ou dans les vitrines [ période des soldes, tout à 1$ 5$ 10$…]. La redoute, Reader Digest et bien d’autres rois du mailing faisait cela à ma mère il y 40 ans et je trouvais déjà cela lamentable (elle tombais dans le panneau…) . Ce que je me dis, dans ces périodes de promos massacrantes n’est pas forcement que le produit est bas de gamme ou chinois, mais plutôt qu’il est habituellement vendu trop cher…

Laisser un commentaire

;) :super: :red: :hin: :haha: :evil: :cry: :coeur: :cafe: :beer: :D :?: :-z :-x :-o :-P :-? :) :( 8))

Créé et géré avec par Yvon CAVELIER