RSS FB
 

Apprendre le copywriting : Par quoi commencer ?

30 juin

 i vous n'avez jamais fait de copywriting de votre vie, et donc si vous ne savez pas de quoi il s'agit, alors cet article est là pour vous indiquer par quoi commencer.

Et si cela fait un moment que vous connaissez ce blog, vous savez donc déjà ce qu'est le copywriting, mais peut-être que vous ne vous êtes jamais posé la question de savoir COMMENT vous pouviez décider de l'intégrer dans votre vie professionnelle ou dans votre activité sur Internet.

Two businesswomen are very surprised

Aujourd'hui, nous allons donc nous poser deux minutes, et nous allons réfléchir un peu à ce que l'on doit faire en tout premier quand on veut intégrer le copywriting dans ses activités.

La toute première chose à faire

Le copywriting sert avant tout à faire réaliser une action unique à la personne qui vous lit.

Par conséquent, la toute première chose à faire, quand on veut intégrer le copywriting dans ses lettres, dans son blog ou dans une lettre de vente, c'est de se fixer un objectif unique pour son texte.

Unique, ça veut dire UN SEUL objectif.

Unique :)

Je le répète 3 fois, parce que personne ne respecte jamais ça...

J'ai une amie (qui est devenue mon amie justement grâce à ça) qui, sachant que j'avais des facilités à écrire, me demandait toujours des conseils concernant ses courriers.

Les premiers temps, invariablement, je lui disais que son courrier n'allait pas, et dans la foulée, je lui posais toujours la même question :

"C'est quoi la finalité de ta lettre ?"

Au début, elle croyait que je me foutais d'elle... :D

Mais j'insistais toujours, en lui expliquant que sa lettre ne serait efficace que si elle visait à faire faire à la personne une chose et une seule.

Elle a fini par m'appeler "Monsieur Finalité", et quand on se voit on en rigole, mais aujourd'hui, ses courriers comptent parmi les plus efficaces de l'entreprise où elle travaille, ce qui fait que c'est elle qu'on vient trouver en premier quand on a un courrier important à faire.

Retenez donc bien ceci :

La seule vraie manière de bien débuter dans l'art d'écrire des textes performants, c'est de déterminer avec précision LA SEULE ET UNIQUE finalité d'un texte, et d'éliminer tout ce qui s'écarte de cette finalité.

 
C'est très important !

Quelques exemples

1. Une lettre à votre voisin

Si vous écrivez à votre voisin pour lui dire que vous en avez marre que son chien aboie, ne parlez pas des crottes qu'il fait –en plus- devant chez vous. Une seule chose à la fois : Vous réglez ce problème d'aboiement, et ENSUITE seulement vous vous occuperez des crottes.

2. Un texte de vente

Si vous voulez écrire un texte pour vendre un de vos produits, alors focalisez-vous sur cet unique objectif.

Eliminez les phrases qui ne servent qu'à flatter votre ego (on est la meilleure entreprise, c'est le meilleur produit, on est les plus forts, les moins chers, etc...),

Eliminez les formulaires d'inscriptions à une newsletter, les publicités pour d'autres produits sur la même page, les menus qui font sortir le lecteur de la page.

L'objectif unique, c'est de faire cliquer sur le lien qui mène au bon de commande.

3. Un article de blog

Si vous écrivez un article de blog qui vise à faire souscrire à une newsletter, alors chaque phrase de votre article doit concourir à rapprocher le client de votre formulaire d'inscription à l'exclusion de toute autre chose.

4. Un email

Si vous envoyez un email pour qu'une personne vienne voir votre page de vente ou votre blog, alors concentrez-vous UNIQUEMENT sur le clic à produire dans le mail.

etc...

Un texte = Une seule action à faire

Comment procéder ?

1. Ecrire son objectif en UNE SEULE phrase

Vous allez donc commencer par écrire noir sur blanc votre objectif unique en une phrase.

Passez le temps qu'il faut pour ça.

Ne bâclez pas. S'il y a plusieurs buts à votre courrier, alors sélectionnez-en un seul. Le principal.

Vraiment. UN SEUL !

Vous connaissez ce proverbe : "A courir deux lièvres à la fois, on finit par en attraper aucun" ?

C'est également vrai quand on cherche à écrire un texte d'action : Il ne doit contenir qu'une seule finalité.

2. Ecrire son texte normalement

Une fois que vous avez déterminé votre objectif, alors vous pouvez commencer à écrire votre texte.

Vous pouvez par exemple suivre ce plan pour le faire.

3. Relire son texte et éliminer

Une fois que votre texte est écrit, relisez-le.

Et à chaque phrase que vous lisez, posez-vous cette question :

"Est-ce que cette phrase sert bien à _____VOTRE OBJECTIF UNIQUE_____ ?"

Si la réponse est oui, alors vous pouvez la garder.

Si vous avez un doute, alors supprimez la phrase en question, et voyez si elle manque beaucoup dans votre texte.

Bien souvent, c'est comme avec les valises quand on part en vacances : Beaucoup d'objets ne servent à rien, mais on les prend quand même. Et si on nommait quelqu'un qui viendrait enlever de notre valise les éléments futiles et inutiles juste derrière nous, alors non seulement ils ne nous manqueraient pas, mais en plus la valise serait plus légère à transporter.

Il en est de même avec un texte d'action :

Beaucoup de phrases ne servent à rien, et si on les enlevait, non seulement elles ne manqueraient pas, mais en plus le texte serait plus performant.

A vous de jouer !

Voilà ! Cet article est déjà fini.

Il n'avait qu'un seul objectif :

Vous faire prendre conscience de l'importance CAPITALE de déterminer avec la précision la plus scientifique possible quel est votre PRINCIPAL OBJECTIF quand vous écrivez un texte pour faire AGIR ceux qui le lisent.

 
Si vous débutez en copywriting, c'est véritablement par là que vous devez commencer.

Ca peut vous paraitre "bateau", inutile ou réchauffé comme information, mais pourtant, si vous bâclez cette étape, alors c'est comme si vous vouliez vous rendre en voiture à Barcelone, et que vous programmiez votre GPS pour qu'il aille à Budapest : Vous n'arriverez JAMAIS à la destination que vous voulez.

Gardez donc cette image du GPS en tête : Quand on programme un GPS, on lui indique UNE SEULE destination.

Vous ne pouvez pas lui dire : "Je veux aller à Paris ET à Barcelone en même temps !"

Pour votre lettre de vente, c'est pareil.

Sortez votre GPO (Guidage Par Objectif), et indiquez lui UNE SEULE destination.

C'est la seule et unique manière d'y arriver avec certitude.

Alors ? Quel est votre principal objectif ?

Puis-je vous aider à le matérialiser ?

 

Si vous avez aimé cet article, pourquoi ne pas en parler autour de vous ?

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+ en cliquant sur un ou plusieurs des boutons ci-dessous. Si vous l'avez trouvé sympa, bien sûr ! Merci d'avance :

 



Celui d'avant ou celui d'après ? Choisissez :

Envie de lire l'article qui vient juste après celui-ci ? Cliquez là :

Envie de lire l'article qui vient juste avant ? Cliquez ici :



Vous aimerez peut-être lire ces articles :

Crédit photos : © Fotolia.com



Juste au cas où...

Je suis pour des articles sans aucune faute d'orthographe ! Si vous en avez repéré une ou plusieurs dans cet article, alors merci de me le signaler en m'envoyant un mail à yvon(at) le présent nom de domaine, en indiquant le ou les mots concernés.
Je corrigerai tout ça au plus vite. Merci BEAUCOUP d'avance !

Tags: ,

Un avis sur cet article ? Donnez-le ici :

IMPORTANT : Si vous avez un blog, indiquez son adresse dans "Votre site Internet" afin que les visiteurs puissent venir voir ce que vous faites.

 

 

 

 

 



 

;) :super: :red: :hin: :haha: :evil: :cry: :coeur: :cafe: :beer: :D :?: :-z :-x :-o :-P :-? :) :( 8))

 

 

  1. MarieBo

    30 juin 2011 at 4 h 19 min

    Coucou Yvon,

    J »adore ton GBS (gros bon sens) !!!

    En bonne pragmatique que je suis, j’adhère totalement à ta définition du copywriting.

    Quand mes visiteurs viennent sur mes blogs, qu’est-ce que je veux qu’ils fassent ? Ou bien ils prennent connaissance de l’information offerte, ou bien, ils cliquent sur les informations supplémentaires auxquelles je leur offre un accès par divers produits.

    J’apprécie de plus en plus le « copywriting pratique ».

    Et je salue ta productivité impressionnante qui s’appuie certainement sur une planification bien structurée et à long terme.

    Un nouveau blog ne s’improvise pas et ton professionalisme en est la preuve.

    Bon, alors, je prends de l’avance et te souhaite un bon jeudi !

    *** Bon j’ai ajouté 2 commentaires plus bas, mais ils sont tombés dans les limbres wordpressiennes.

     
  2. 123MarketingInternet

    30 juin 2011 at 8 h 03 min

    Bonjour Yvon,

    En lisant un de tes articles dans le passé, j’avais compris l’importance de se focaliser sur un seul objectif, quand on rédige une lettre de vente.

    Mais je n’avais pas du tout pensé à la formule:

    Un texte = une seule action à faire

    Je ferais désormais plus attention lors de la rédaction de mes articles des blogs, de newsletter…

    Merci à toi !

    Giresse

     
    • Yvon

      30 juin 2011 at 8 h 35 min

      Bonjour Giresse
      Heureux de voir que mes articles t’inspirent :). C’est vraiment la base, la phrase que tu as notée !

      @MarieBo : WordPress m’énerve. De manière totalement aléatoire, il place des commentaires en indésirable, ou en demande de modération. C’est anarchique à foison. Je crois que tu as donc dû écrire deux fois le même commentaire et j’en suis bien désolé. Je rassemble les deux ?

       
      • MarieBo

        30 juin 2011 at 12 h 08 min

        Salut Yvon,

        Normalement, je compose mon commentaire dans un petit fichier temporaire parce que je m’attends toujours à n’importe quoi. Mais cette fois, je ne l’ai pas fait. Alors j’ai recommencé ;)

        Quand on laisse un commentaire sur Blogger, c’est encore pire.

        Pour la même raison, (caprices de WordPress) j’écris toujours mes articles sur Windows Live Writer. Très bon pour rester zen !

         
  3. Yvon

    30 juin 2011 at 8 h 18 min

    Bonjour MarieBo

    Concernant la planification minutieuse des articles, j’ai bien une petite idée derrière la tête, mais ils sont quand même pas mal basés sur mon actualité quotidienne.

    On m’a fait la remarque qu’il serait bon que je consacre une partie de mes articles aux débutants qui débarqueraient ici. Je trouve que c’est une excellente idée, aussi ai-je décidé d’en faire un par semaine de ce style.

    Pour revenir sur l’objectif de ton blog, peut-être me trompé-je, mais dans une phrase, quand il y a « où bien », c’est qu’il y a au moins deux trucs ;)

    Donc si tu devais définir un objectif à ton blog peut-être devrais-tu choisir.

    Je ne peux m’empêcher de penser au GPS à qui je dirais « Emmène moi au 12 de la rue morin à Paris OU BIEN au 17 boulevard Victor Hugo à Aix en Provence ». Oui ok, je :-x :hin:

    Après, on n’écrit en général pas des articles de blog pour faire faire quoi que ce soit aux gens, à part pour les informer, donc, ce n’est pas le propos je pense. Par contre, l’objectif global du blog, lui se devrait d’être unique.

    Bon jeudi à toi aussi :)

    Yvon

     
    • MarieBo

      30 juin 2011 at 12 h 23 min

      Re-bonjour,

      Je dirais que le message d’un article pourrait être « amène-moi ailleurs », si Paris n’est pas possible, alors amène moi à Aix en Provence ;)

      Et dans ton cas, tu demandes sur ton blog « Suivez-moi sur Tweeter », « Si vous avez aimé cet article, merci de voter pour lui dans Scoopeo ».

      Et éventuellement, tu auras surement quelque chose à vendre. Alors ce sera, « Vous appéciez mes articles ? Vous raffolerez de mon produit X ».

      Bon, en tout cas, c’est mon avis … et je le partage :hin:

      PS: Je t’ai répondu plus haut, mais mon commentaire n’apparaît pas. Quand j’ai voulu le re copier-coller, WordPress m’a dit que c’était un doublon. Bizaaaaaaare :-o

       
      • Yvon

        30 juin 2011 at 13 h 21 min

        Oui bon ben je suis allé faire un tour dans les indésirables et je t’ai retrouvée 3 fois perdue au milieu d’anglais qui discutent entre eux :)

        Je t’ai ressortie de là manu militari.

        Oui cette histoire de réseaux sociaux et de digg like, c’est un peu anarchique. Je vais ordonner tout ça pour que ce soit plus lisible.

        Mais on a en effet un exemple important de dispersion de l’action. D’un autre côté, pas d’action requise dans l’article donc ça va.

        Mais bon… Ca demande quand même de l’optimisation.

        Yvon

        PS : J’utilise égalment WLW pour écrire mes articles, et heureusement parce que j’ai désactivé l’éditeur visuel de ce blog puisque j’ai activé le php dans les articles. Ecrire un article comme en 1984 quand on programmait sur un ZX81, ça prendrait pas mal de temps :)

         
  4. Marie-Do

    30 juin 2011 at 9 h 21 min

    Coucou Yvon,

    Je peux te confirmer qu’en tant que débutante, je ne voyais pas le copywriting sous cet angle, je n’avais pas du tout cette notion. Cela va me permettre de mieux centrer mes actions, car lorsque l’on débute on a pas mal tendance à se disperser, à en faire un peu trop, tout en croyant bien faire.

    Maintenant va falloir tenir compte de ce GPS (Grosse Pression Supplémentaire) ;)

    Bonne journée

     
    • Yvon

      30 juin 2011 at 13 h 08 min

      Coucou MarieDo

      Allons allons ! Te mets pas la pression :)
      Justement, choisir un seul objectif et un seul, c’est nickel pour être moins sous pression justement.

      Le nettoyage par le vide, il n’y a que ça de vrai !

      Bonne journée

      Yvon

       
  5. Xavier

    30 juin 2011 at 9 h 34 min

    Moi aussi débutant dans « l’art du CopyWriting » je m’informe plus qu’autre chose pour le moment et je dois dire qu’a chaque fois que je lis l’un de tes article celui-ci est rempli de bon sens … va falloir retenir et appliquer tout ça ensuite !

     
  6. Cédric

    30 juin 2011 at 12 h 59 min

    Salut Yvon,

    Oui, c’est un très bon conseil. Une seule action par texte.

    Cela rejoint d’ailleurs ce que j’expliquais dans mon article Invité sur le site Travail-Independant.biz.

    Je me permet de mettre le lien : http://travail-independant.biz/emailing/marketeur-internet-voici-7-exemples-demails-a-succes/

    J’y parle plus particulièrement des emails, mais l’idée reste la même. Un bon complément à ton article, je pense.

    Cédric

     
    • Yvon

      30 juin 2011 at 13 h 10 min

      Salut Cédric

      Tiens oui, je ne l’avais pas vu cet article.
      Le conseil est le même en effet.
      Mais on ne le dit jamais assez alors c’est cool !

       
    • Daouda

      30 juin 2011 at 18 h 46 min

      Hello Cédric.

      Effectivement, tu donnes exactement le même conseil au début de ton article invité.

      Même si tu y parles d’email, c’est avant tout du copywriting ! ;)

      Daouda

       
  7. WebDesign

    30 juin 2011 at 14 h 48 min

    Bonjour à tous,
    Cet article me fait penser à ma prise de conscience il y a quelques mois dans mon entreprise.

    J’envoyais souvent des mails avec plusieurs questions de thèmes différents pour en attendre TOUTES LES RÉPONSES.
    Mais souvent, voir même tout le temps, les personnes ne répondaient pas à toutes les questions.

    Donc maintenant, je préfère envoyer plusieurs mails, un par questions (de thèmes différents), pour avoir la réponse à LA question et surtout pouvoir classer les demandes.

    J’ai donc compris une première partie du copywritting ! Merci Yvon.

    Michaël

     
  8. Gino

    30 juin 2011 at 15 h 18 min

    Bonjour Yvon,

    Tu as raison de faire ce rappel, on veut souvent trop en dire dans le même article ou texte.

    Il faut simplifier au possible, j’ai parfois de la difficulté à le faire, je repenserai à ton article le plus souvent possible.

    Merci de partager ton savoir avec nous

    Gino :super:

     
  9. Simon Pierre

    30 juin 2011 at 18 h 04 min

    Salut Yvon,

    C’est une excellente idée de proposer du contenu pour débutant.
    Car lorsqu’on démarre dans le blogging, l’une des grandes préoccupation est la capacité à fournir des textes pertinents.
    Beaucoup de personnes recommandent d’écrire assez pour enfin développer les bon réflexes, je pense que le méthode est tout aussi importante.

    Je m’apprêtais à t’adresser un message personnel pour avoir le titre d’un livre pouvant aider à développer ses talents à l’écrit. Puisqu’il s’agit du thème de cet article, je profite pour formuler ma demande publiquement. Cela pourrait également être utile aux autres.

    Excellent article.

    Simon

     
    • Yvon

      30 juin 2011 at 19 h 29 min

      Salut Simon

      Je vais te chercher un livre qui aide à développer ses talents d’écrivain. Pas de souci.

      Je te donne malgré tout une petite astuce pour t’entrainer à écrire.

      Choisis un thème. Au hasard. Un seul mot. Allez mettons : Sucre
      Le but est d’écrire sans s’arrêter pendant 10 minutes à propos de sucre. Tout ce qui te passe par la tête. Pendant 10 minutes.

      Une fois que tu as fini d’écrire (10 mn), l’objectif est d’écrire un texte cohérent avec tout ce que tu as écrit de manière automatique. Il suffit de rajouter des verbes, des pronoms, etc…

      Si tu fais ça chaque jour, ou ne serait-ce qu’une fois tous les 3 jours, alors tu vas développer ta capacité à écrire.

      J’ai mis sucre, mais tu peux aussi faire ça avec des mots plus en rapport avec ton blog.

      Bonne soirée

      Yvon

       
      • Simon Pierre

        30 juin 2011 at 19 h 40 min

        Salut Yvon,

        Ok. Je vais mettre en application cette technique.

        Merci.

         
  10. Emilie

    30 juin 2011 at 18 h 56 min

    Bonsoir Yvon,

    J’aime bien cet article qui est concis et claire. Effectivement, « trop d’actions tue l’action ». J’essaierai de mettre en pratique ce conseil « un objectif unique pour un texte ».

    L’exemple « une lettre à votre voisin » m’a fait rire :D

    Merci à toi,
    Emilie.

     
  11. Yvon

    30 juin 2011 at 19 h 37 min

    Bonsoir

    @Michael : Excellent le fait d’avoir scindé tes mails. C’est une belle application de cet objectif unique en effet !

    @Gino : Merci :)

    @Emilie : L’histoire du chien du voisin est véridique. C’est la mienne :hin: Je n’ai pas encore envoyé de courrier. J’essayerai de choper le chien avant pour lui faire bouffer ses crottes. :evil:

     
  12. Fabrice

    1 juillet 2011 at 4 h 34 min

    Bonjour Yvon,

    Encore merci pour cet article.
    En effet, quand on débute on a tendance oublier (ou ne pas connaître) certaines règles pourtant si importantes.

    J’apprécie le rappel que tu fais quand tu précises de se concentrer sur son texte principalement et d’éliminer tout ce qui vient autour comme les newsletter et autres publicités qui attirent l’oeil et font partir le client.

    Il faut savoir ce qu’on veut finalement.

    Alors tous à nos GPO…

     
  13. Olivier

    1 juillet 2011 at 9 h 11 min

    Il est clair que le copywriting est intéressant … j’y regardais avec un oeil profane mais grâce à ton site, j’en suis devenu fan !
    et j’ai compris que les mots devaient pousser à l’action, je m’amuse à décortiquer certains courriers que je reçois, certaines pubs…
    Merci !

     
    • bolivar

      5 juillet 2011 at 22 h 06 min

      Bonjour Yvon,

      J’ai toujours admiré ce que tu fais depuis un certain nombre d’années, et ce au CEI de Christian Godefroy. Seulement je suis complètement bloqué pour des raisons que je ne saurais évoquer ici, mais en privé si tu le permets.
      Le copywriting me semble un bon moyen pour vraiment réussir en ligne. Et je te souhaite beaucoup de courage.

       
  14. Greg

    11 juillet 2011 at 13 h 42 min

    Merci beaucoup pour cet article qui donne une méthode, que j’imagine simpliste, pour se lancer dans le copywriting …

    Je vais tacher dans la mettre en oeuvre !

    En plus de ton blog, que je trouve véritablement excellent, aurais-tu d’autres sources d’informations et de formations à conseiller ? Voire des livre ?

    Merci d’avance !

     
    • Yvon

      11 juillet 2011 at 13 h 48 min

      Bonjour Greg, et bienvenue ici.
      Merci pour ce premier commentaire sympa.

      Pour les formations / supports, je suis en train de faire une petite compil.
      Ca donnera lieu à un article à part entière.

      Bonne journée
      Yvon

       
      • Bolivar

        11 juillet 2011 at 16 h 05 min

        Bonjour Yvon,

        Il y a plus de 10 jours que j’ai écrit et je demandais s’il était possible que je te joigne en privé pour te parler de mes difficultés de démarrage, et je n’ai toujours pas eu de réponse à ce jour. Ma demande etait t’elle inoportunne?

         
  15. Laurent

    16 juillet 2011 at 0 h 03 min

    C’ est un conseil qui vaut pour beaucoup de choses, rester fixer sur SON objectif, merci pour le partage ! :super:

     
  16. laurent

    14 août 2011 at 19 h 22 min

    Merci pour cette initiation pratique et applicable au copywriting, notion toute nouvelle pour moi.

     
  17. Anta

    30 octobre 2016 at 17 h 28 min

    Bonjour Yvon,

    Bravo pour cet article ! Ce que tu y dis sur « la finalité unique » est tellement vrai que c’est la deuxième fois que je viens lire l’article.

    Après la 1ère lecture, il y a quelque mois, j’ai mis le concept en application. Et mon constat est le suivant: dans tous les domaines de la vie, dès qu’on s’adresse à quelqu’un d’autre et qu’on veut qu’il réagisse à ce que l’on dit, il vaut mieux ne lui parler que d’une chose à la fois. Si on parle de plusieurs sujets ou on pose plusieurs questions dans un seul et même message, au mieux le destinataire réagit AU sujet qui l’intéresse et laisse tomber les autres, au pire, il parle d’autre chose qui n’a rien avoir avec votre sujet parce qu’il n’a pas bien compris votre message (parce que le message allait dans tous les sens).

    En parlant d’e-mails, d’articles de blog, de lettres de vente et de newsletter etc, d’ailleurs vous allez bien loin. J’ai essayé avec des SMS et des messages dans WhatsApp. Et j’ai remarqué que quand je pose dans un seul et même message, plusieurs questions à la fois, je n’ai la réponse à aucune question ou à la dernière question seulement.

    Donc, je confirme: si nous voulons vraiment une réaction de la part de notre interlocuteur, il faut lui servir qu’une idée à la fois.

    C’est un GI (Gros Impératif). :hin: Quoi ? même si c’est à deux balles, je m’y mets aussi ! :)

     
  18. Yamna (Mina-prénom

    2 mai 2017 at 18 h 19 min

    Bonjour,
    Merci très fort pour ta générosité,
    Je n’ai jamais pensé à la finalité de mes écrits..
    Voilà, merci donc à très bientôt,
    Mina :super: :coeur: