Annoncer le prix d’un produit en affiliation sans que votre client ne tombe à la renverse

Voici le dernier article de la série de ceux qui concernent la manière d’augmenter le nombre de ses ventes en affiliation grâce au copywriting.

Aujourd’hui, nous allons parler tarif.

Que ce soit votre produit ou celui d’un autre…

Sur la page de vente qui présente le produit vendu, on va trouver forcément, à un moment ou à un autre, l’annonce du prix.

Et dans cette discipline ardue, il existe quelques astuces de copywriter pour le faire afin qu’il paraisse le plus dérisoire possible.

En voici une que vous ne verrez pas souvent employée et pourtant, c’est une véritable merveille d’efficacité.

Notez que si vous n’avez pas la possibilité d’intervenir sur la page de vente en question, vous pouvez tout à fait en faire une petite, vous-même, qui comporterait cet encart au moment d’annoncer le prix.

Libre à vous ensuite de diriger les gens directement vers le bon de commande, ce qui ne vous empêchera pas de rajouter un lien vers la page de vente d’origine si votre lecteur a envie d’en savoir plus.

Quoi qu’il en soit, réaliser une petite page de vente perso, c’est toujours plus bénéfique que d’envoyer les personnes qui VOUS connaissent ailleurs que chez vous.

De cette manière, vous pouvez déjà faire une grosse partie du travail en donnant votre ressenti et votre abord du produit en question.

Le problème émotionnel de l’annonce du prix

L’annonce du prix d’un produit est un moment très important dans le processus de vente, car c’est généralement lui qui détermine la suite favorable ou non des opérations.

Et dans la majeure partie des cas, les gens abandonnent l’affaire parce que le prix proposé leur semble trop élevé par rapport à l’argumentaire qui précède.

Ceci est renforcé par le fait qu’on leur annonce généralement le prix de but en blanc, ce qui fait qu’ils passent de zéro (pas de prix) à 37 € (par exemple) d’un seul coup.

La technique dont je vous parle aujourd’hui permet d’inverser le processus en partant d’un prix très élevé (mettons 400 euros), pour arriver au final au prix de votre produit, beaucoup plus bas.

Il est en effet plus rassurant pour votre prospect de passer d’une dépense de 400 € à 37 € plutôt que de passer de rien du tout à une dépense de 37 €.

“Combien pour vous en débarrasser ?”

Pour pouvoir mettre en place ce style d’annonce, vous allez devoir vous concentrer sur le principal problème de votre prospect, et vous allez lui demander ce qu’il serait prêt à payer pour avoir la paix ou pour voir son problème résolu.

L’objectif est de créer une charge émotionnelle forte en appuyant très fort sur le problème, et en demandant ensuite s’il serait prêt à payer une somme dérisoire (généralement 1 euro) pour s’en débarrasser ponctuellement.

Ensuite, le jeu consiste à multiplier cette somme dérisoire par un nombre de fois bien plus grand pour pouvoir régler le problème sur une période plus longue, ce qui donne au final un prix très élevé qui fait paraitre le prix de votre produit dérisoire.

Un exemple pratique

Voici un exemple pour un de mes produits sur le sommeil afin que vous compreniez bien le principe :

Combien de temps résisteriez-vous ?

Imaginez une nuit typique de privation absolue de sommeil…

Vous êtes sur les nerfs… Vous avez les yeux rouges, et vous en pleureriez de rage, tout en contemplant le plafond et croyant devenir fou à chaque minute de la nuit.

Dans ces moments-là, s’il vous était possible de pouvoir payer ne serait-ce qu’un seul euro pour passer une nuit de merveilleux et reposant sommeil, combien de temps pensez-vous pouvoir tenir avant de craquer ?

Seulement 1 € pour la paix et le calme… bref, un euro pour une nuit de repos absolu…

Je parie que vous résisteriez pas plus d’une heure…

Et si vous poussiez le "luxe" jusqu’à le faire chaque nuit, il vous en coûterait la somme substantielle de 365 € pour une année complète.

La bonne nouvelle, c’est que le programme dont il est question sur cette page ne vous coûtera pas 365 €, mais 10 fois moins : Son prix est de 37 Euros.

A vous de jouer

Normalement, plus le problème de votre prospect est handicapant, et plus il est facile d’employer cette technique.

Mais cela fonctionne aussi avec n’importe quel produit, pour autant qu’il ait été conçu spécifiquement pour régler les problèmes de vos clients.

Commencez donc par identifier le souci, et demandez ensuite à votre prospect combien il est prêt à payer pour profiter de sa solution chaque jour.

Partez de cette phrase :

“Combien seriez vous prêt à payer pour avoir _____ chaque jour ?”

Et complétez l’espace avec la solution la plus attirante et la plus récurrente que votre produit peut apporter.

Ca fonctionne avec tout si votre produit est conçu pour résoudre les problèmes des gens – ce qui devrait généralement être le propre de tous les produits à vendre.

Si vous avez des difficultés à trouver ça pour votre produit, indiquez-le en commentaires, et voyons ça ensemble…

Pour résumer :

Voilà. Cette série d’articles sur l’affiliation se termine.

Je vous en résume les grands points :

  • Ne proposez pas des centaines de produits en affiliation. Choisissez-en plutôt un seul que vous allez "travailler" sérieusement.
  • Procurez-vous le produit choisi, et testez-le personnellement et sérieusement.
  • Notez bien les différentes étapes de votre test, ainsi que les difficultés rencontrées, et comment vous vous en êtes sorti.
  • Créez une "page de recommandation" sur laquelle vous indiquez le résultat et vos impressions sur l’utilisation du produit en question.
  • Soyez honnête avec votre client, et dites lui que vous touchez de l’argent s’il achète en passant par votre lien. N’hésitez pas à proposer une rétribution après coup et à mettre un lien direct pour renforcer le poids de vos arguments.
  • Fabriquez un cadeau qui va vous permettre de vous démarquer de la concurrence des autres affiliés. Proposez le AVEC le produit une fois que votre client l’aura acheté en passant par votre lien.
  • Utilisez l’astuce psychologique “Combien pour vous en débarrasser ?” pour amener le prix du produit tout en douceur.

Si vous respectez ces étapes, l’affiliation ne sera plus pour vous une activité qui ne sert à rien.

Elle deviendra plutôt une activité rentable que vous pourrez dupliquer avec d’autres produits.

Tentez l’expérience… Vous ne serez pas déçu ;)

Pour aller 1000 fois plus vite…

Vous le savez maintenant, si j’ai choisi de vous présenter cette série d’articles sur l’affiliation, c’est parce qu’en ce moment, mes amis Cédric et Ludovic rouvrent les portes de leur Club Affiliation Pro.

Je crois que c’est aujourd’hui le dernier jour pour vous décider.

Si vous ne savez pas ce que c’est, alors je vous le présente vite fait :

Il s’agit d’un Club qui propose de la “valeur ajoutée” à un produit qui est déjà en vente en affiliation.

En gros, ils choisissent un produit de bonne qualité qui se vend en affiliation, avec une commission généreuse pour les affiliés.

Et ils proposent également tout un tas de contenus (articles, vidéos, infos) en rapport avec le produit vendu, que leurs membres (vous dans quelques minutes) peuvent utiliser :

  • pour créer un blog (si vous n’en avez pas déjà un) et pour écrire des articles ou publier des vidéos dessus (pour créer une communauté autour du thème du produit),
  • pour créer un ou plusieurs documents supplémentaires (ebook par exemple, ou mini cours audio ou vidéo) à donner en plus à ceux qui achèteront en passant par vous,
  • pour créer un livre ou un dossier visant à “recruter” des prospects intéressés par le thème du produit vendu.

Ils font donc une très grosse part du travail de recherche, et vous, il ne vous reste plus qu’à vendre.

Et surtout, ils proposent toujours POUR CHAQUE PRODUIT, une série de vidéos en rapport avec le thème du produit en question. Ce qui permet d’attirer des gens intéressés avec des éléments d’excellente qualité et avec une valeur perçue très haute.

Et vous avez ainsi un énorme avantage sur ceux qui font de l’affiliation “normalement”, puisque vous avez vous plus de valeur ajoutée.

Voilà.

Actuellement, dans le cadre de la réouverture des portes de leur Club, Ludovic présente une série de vidéos qui vous expliquent comment faire pour créer un blog et tout ce qui va autour et pour le monétiser grâce à l’affiliation.

Vous pouvez accéder à ces vidéos en cliquant ici.

Vous l’aurez compris, si vous passez par le lien ci-dessus, alors je toucherai une commission (35 €) si vous devenez membre du Club Affiliation PRO. Je vous en reverserai plus de la moitié chaque mois

Mais bon, si l’idée que je puisse gagner 15 € (et vous 20 €) sur votre inscription vous est absolument insupportable, alors vous pouvez cliquer directement sur ce lien. Vous accèderez alors aux vidéos sans que je touche quoi que ce soit.

Précédent

Comment rajouter de la valeur et de l’envie à un produit en affiliation

Suivant

Ces associations explosives qui réduisent vos chances de vendre à néant…

  1. Bonjour Yvon,

    Toujours d’excellents articles très utiles pour nous aider à y voir plus clair et avancer dans tous nos projets.

    Cordialement.
    Richard

  2. Bonjour Yvon,

    Une technique qui a l’air redoutablement efficace. Tellement efficace que je vais m’empresser de l’utiliser également dans la vie de tous les jours à chaque fois que je voudrais vendre un produit.

    Cordialement,
    Michel

  3. Eh oui, annoncer un prix pour un produit n’a jamais été une tâche facile. En marketing, il faut toujours commencer par une étude de prix avant de se lancer et je pense que c’est une bonne stratégie. La comparaison est très utile. Il nous arrive également de jouer aux petits espions chez les autres sites, mais est-ce une déloyauté? Je ne sais pas. En somme, on doit se fier à la qualité du produit qu’on veut vendre et tu as bien raison sur le fait qu’il vaut mieux se fixer sur un seul produit pour avoir le total contrôle du marché, sans pour autant le dominer. Avec plusieurs produits, on risque fort de s’y perdre. Il ne faut pas non plus oublier les visuels, ils sont importants pour inciter les consommateurs à acquérir notre produit.

  4. Bonjour Yvon,

    Merci beaucoup pour ces précieux conseils. L’effet psychologique est un atout considérable pour un bon vendeur en affiliation.
    On tendance à le négliger mais grâce à toi encore une fois, tu nous enlèves une épine du pied ;).

    Amicalement,
    Kévin.

  5. Pas mal cette technique! je pense qu’elle peut même être employée en offline. Mais pour que ça marche il faut trouver le problème que va résoudre le produit sinon ça ne sert à rien..

    Merci pour l’article. :)

    Chafik

  6. Bonjour à toi Yvon,

    J’ai apprécié cet article tout comme les autres de ton site.

    J’ai également été sensible à ton honnêteté. Il ne s’agit, en effet, pas seulement de la solliciter auprès des autres; il est également nécessaire de l’appliquer à soi-même : ce que tu fais!

    Je suis très preneur des conseils pratiques et spécialement sous forme de vidéos. Je ne suis encore qu’un débutant (plein de bonne volonté).

    Kadi.

    C’est Kadi qu’à dit : Yack!

  7. Pa smal du tout… C’esr que parler d’argent c’est parfois compliqué, et ça s’entend dans la voix. J’ai loupé des affaires à cause du fait de ne pas savoir présenter les prix !

  8. Bonjour,
    judicieux et bienvenu, car je cherchais un moyen de présenter le prix d’un de mes produits tout en douceur.
    En fait le but est de faire une comparaison finalement
    Merci Yvon

  9. Salut Yvon, j’ai repris pratiquement mot pour mot ta trame, en changeant quelques trucs..
    Je ne dis pas que c’est efficace, mais au moins il y a du texte avant d’annoncer mon prix, je pense que c’est mieux mais je n’en sais rien et j’ai bien trop peu de ventes pour split-tester quoi que ce soit :-)

  10. Seb

    Bonjour,

    Le prix c’est réellement secondaire.
    J’ai plusieurs centaines de sites créés pour vendre des produits d’affiliations.
    Le but ce n’est pas d’afficher le prix mais que le prix devienne secondaire.
    Le produit doit tellement devenir obligatoire pour le client que celui ci l’achètera sans regarder le prix.
    C’est le plus difficile à faire.
    J’ai réussi à trouver pas mal de parade pour cela justement :D

  11. Bonsoir,
    j’ai trouvé votre article très intéressant et l’astuce pour faire passer la « pilule » du prix est transposable à souhait.
    D’autre part,j’apprécie votre style et votre volonté de respecter l’orthographe de notre belle langue.
    Je reviendrais.
    Manon

  12. Jacqueson Jim

    Salut Yvon,

    Très intéressante ta technique, la façon dont elle casse le tabou lié à l’argent est vraiment tout en finesse.

    J’utilisais des arguments de ce style, en me basant sur l’investissement à long terme que l’achat engendrais, et les économies parallèles qu’il permettait, mais la forme devait manque de tact ^^

    Merci du conseil!

    Cordialement.
    Jacqueson Jim.

    • Bonjour,
      Merci pour vos conseils, la technique est vraiment intéressante mais je suis tout d’accord avec Seb, le prix est secondaire si on arrive à convaincre le client que le produit est nécessaire pour lui ou de bonne qualité a ne pas rater; l’acheteur décidera alors d’acheter quelque soit le prix (raisonnable)

  13. Découverte de ton site à l’instant… Waouh ! Quelle richesse !
    Merci l’Ami !

  14. Fred

    Une telle remise exceptionnelle ne fait elle pas perdre la crédibilité du produit ou du service vendu ?

  15. Bonjour Yvon,
    Une chose est de fixer le prix d’un produit, une autre est d’annoncer ce prix sans choquer le client. Je sais par expérience qu’il ne doit pas être trop bas pour ne pas dévaloriser le produit. Le mieux est de l’accompagner des cadeaux. Mais je n’ai jamais su que la manière d’annoncer le prix compte aussi.
    Tu viens de m’apprendre énormément de choses que je mettrai en pratique pour mon prochain produit. Je ne sais pas si tu as déjà écrit quelque chose sur  »comment préparer et présenter les cadeaux qui accompagnent un produit ».
    Excellente journée à toi.
    Geoffroy

  16. Comme toujours, je trouve tes conseils très pratiques, contrairement à ce que je lis ailleurs. Et j’en lis !

    J’avoue que pour l’instant, j’ai du mal à intégrer les notions de création de landing pages et de pages de vente. Je suis un peu jeune dans le blogging, même si j’ai 48 ans.

    Mais des articles comme celui-ci m’aident vraiment à y voir plus clair. Encore merci pour tout.

    Par contre, j’ai beau essayer de cliquer sur le lien du Club, ça ne marche pas pour moi. Est-ce toujours valable ?

    Stéphane

  17. Merci pour ce tutoriel !
    Ce genre de petits détails qui font augmenter les taux de conversions ;)

    Cordialement,

    Warmix

Laisser un commentaire

;) :super: :red: :hin: :haha: :evil: :cry: :coeur: :cafe: :beer: :D :?: :-z :-x :-o :-P :-? :) :( 8))

Créé et géré avec par Yvon CAVELIER