RSS FB
 

8 étapes pour propulser votre nouvel article aux 4 coins du web en quelques minutes

28 nov

 endredi dernier, nous avions attaqué dans cet article les 8 premières étapes de l’écriture d’un article performant.

Aujourd'hui, nous allons voir les 8 dernières étapes (+1) qui vont permettre à votre article d’être parfait, mais surtout exportable et visible un peu partout sur la toile seulement quelques minutes après que vous l’ayez publié.

Nous aborderons surtout quelques notions de base de référencement, sous la forme d’actions rapides et efficaces à réaliser juste avant sa publication.

propager

Les 8+1 dernières étapes :

  • 9. Envoyer ou copier l’article sur le blog

Cette étape n’est nécessaire que si vous écrivez votre article via un logiciel annexe (bloc notes ou Word ou OpenOffice ou tout autre logiciel d’écriture de textes).

Il est enregistré en tant que brouillon.

Cette étape n’a rien de bien nouveau, mais elle est obligatoire. ;)

  • 10. Modifier les lettres accentuées dans le titre

En effet, en fonction du logiciel que vous utilisez pour écrire votre article, par défaut toutes les lettres accentuées se transforment en un truc du style “à”.

Si c’est le cas, alors remettez-les normalement dans WordPress afin qu’elle apparaissent comme tel dans le sujet du mail de notification ainsi qu’un peu partout.

  • 11. Vérifier la syntaxe de l’URL

Pour les mêmes raisons que ci-dessus, si votre titre contient des accents ou des apostrophes, WordPress va supprimer tous les caractères accentués dans l’adresse, ce qui la rendra bizarre.

Vérifiez-là, et corrigez-là. Elle doit être lisible comme le titre de votre article.

J’en parle un peu plus longuement dans cet article.

J’en profite pour vous signaler quelque chose qui m’avait paru évident à réaliser au début de son blog, mais qui reste encore absent sur beaucoup de blogs : La nature de l’URL des articles.

Dans WordPress, chaque article est répertorié par son numéro. Ce qui fait que vous pouvez avoir accès à cet article-ci par cette URL :

http://www.copywriting-pratique.com/?p=2226

Mais comme vous pouvez le constater sur ce blog, ce n’est pas ce qui s’affiche dans la barre d’adresse, et pour cause, ce n’est ni attirant ni utile pour votre référencement.

Il est donc impératif de définir l’option d’affichage de vos URL dans votre blog à la rubrique : “Réglages” + “Permaliens”, et de choisir cette option et cette manière d’afficher votre article dans la barre d’adresse :

permaliens

Ainsi, votre article sera accessible par une version texte de l’URL qui pourra non seulement favoriser votre référencement, mais qui pourra également favoriser le clic en tant que lien à part entière.

  • 12. Indiquer les mots-clef dans le champ Tags

Cette étape est très importante, car c’est ce qui va permettre à votre article d’être positionné sur les mots que vous choisissez.

L’objectif est de reprendre les mots les plus représentatifs de votre article (4 mots maximum), en évitant bien évidemment les mots trop génériques ou trop fréquents (manger, écrire, parler, faire, article, blog, etc.).

Il vous faudra installer le plugin Simple Tags pour ça (à moins que vous ayez déjà autre chose de similaire d’installé).

Voyez pour cela la vidéo de samedi dernier.

  • 13. Ecrire le titre de la page pour Google

Avec cette 13ème étape, on rentre dans la partie référencement de votre article pour les moteurs de recherche, et plus particulièrement pour Google, mais pas QUE ça.

Déjà, comme je vous le disais samedi dans la vidéo, vous pouvez installer un plugin de SEO qui vous permettra d’indiquer ce titre directement sous l’article.

Ensuite, ce titre ne doit pas dépasser 65 caractères. Sinon, il sera coupé dans les moteurs.

Notez bien malgré tout ce qui suit, c’est très important :

Un titre pour Google, ça reste un titre à optimiser aussi pour ceux qui vont être amenés à cliquer dessus.

Par conséquent, la tâche est ardue car non content de respecter un nombre de caractères maxi, votre titre doit également donner envie aux chercheurs d’aller lire votre page.

Vous devez donc particulièrement soigner cette opération.

En effet, même si vous avez des compétences hors normes en référencement et que vous arrivez à positionner votre article en première page à chaque coup, si votre titre (et votre description) ne donnent pas envie de cliquer et de venir voir votre page, alors toute cette belle compétence ne servira hélas à rien.

Passez donc le temps qu’il faut pour définir ce titre avec soin : C’est lui qui sera l’ambassadeur de votre article auprès du monde.

  • 14. Ecrire la description pour Google

Ici aussi, la tâche est ardue et très importante (je viens d’expliquer pourquoi juste au-dessus).

La longueur communément admise était de 155 caractères, mais pour les articles de blog, il semblerait que Google inscrive la date de publication de l’article en tout premier (puisqu’il parait qu’ils privilégient dans une certaine mesure l’information la plus récente).

Ce qui fait passer la longueur maxi de cette description à 140 caractères.

Il vous suffit donc, avec le plugin dont je vous parle dans la vidéo de samedi, de laisser au minimum 15 caractères libres quand vous écrivez votre description.

Notez que cette description est un véritable “sous-titre” qui doit donner envie de cliquer sur votre lien dans Google.

Prenez donc la meilleure phrase de votre article et transformez-là en puce promesse qui donne envie de cliquer pour en savoir plus.

  • 15. Prévisualiser l’article juste avant de le publier ou de le planifier

L’objectif est bien entendu de vérifier la bonne disposition des images et des légendes, ainsi que la mise en forme globale de l’article.

Ce qui peut paraître nickel dans la partie visuelle du tableau de bord de WordPress peut être totalement différent en situation réelle.

De plus, cela vous permettra de relire une nouvelle fois votre article en entier afin de corriger les éventuelles fautes d’orthographe ou d’inattention que vous auriez pu laisser passer.

  • 16. Publier l’article et vérifier immédiatement la mise en page sur la page d’accueil.

Si vous employez un plugin d’extraits de textes et de miniature d’images pour votre page d’accueil, comme celui dont je vous parlais dans cette vidéo, alors la mise en forme de votre texte de la page d’accueil peut déboucher sur de drôles de choses.

Phrases mal coupées, une balise “strong” ou “italique” qui met en gras – ou en italique -  l’intégralité de la page, une miniature d’image bizarre, etc...

Un petit coup d’œil rapide pour corriger le tout avant de prévenir la masse de vos abonnés est toujours une bonne idée.

  • 17. Faites le plus vite possible 3 liens extérieurs vers votre article

Cette dernière étape est relativement peu pratiquée, et pourtant, c’est la combinaison gagnante à tous les coups pour votre référencement.

Elle permet en effet à Google de constater que votre article est déjà diffusé à plusieurs endroits dès sa mise en ligne, ce qui donne encore plus de poids à son indexation.

Ainsi, avec votre nouvel article, Google constate qu’il y a des nouvelles fraîches, et qu’en plus on en parle déjà à plusieurs endroits. Autant de raisons de favoriser une indexation rapide.

Vous pouvez donc mettre un lien vers votre article sur Twitter, Facebook ou tout autre réseau social que vous utilisez, mais également sur un site de Digg-like comme Scoopeo ou Fuzz.

Et bien entendu, pour finir, choisissez un blog chez qui vous commentez souvent (et qui a si possible CommentLuv installé), et allez mettre un bon commentaire qui tient la route, et si possible en rapport avec votre article du jour.

Succès garanti !

A vous de jouer !

Vous le voyez, une fois que votre article est écrit, la grosse partie qui vient derrière est largement aussi importante que l’article en lui-même.

Et la qualité de ce que vous écrivez n’est hélas pas suffisante à conférer à votre article tout le succès qu’il mérite si vous ne vous acquittez pas de toutes ces tâches annexes.

Constituez-vous une check-liste avec ces 17 étapes. Et à l’issue de l’écriture de votre article, cochez chaque case une par une pour être sûr de ne pas en oublier.

D'ailleurs, en voici une toute prête à télécharger et à imprimer :

Check-List des 17 étapes

Si vous vous astreignez à faire ça à chaque fois, alors vos articles et votre blog deviendront peu à peu une référence positive pour Google, et comme par magie, votre indexation sera très rapide, et vous monterez dans les résultats des moteurs à une vitesse grand V.

OK, tout ceci vous prendra certainement deux fois plus de temps que l’écriture de votre article brut.

Mais vous écrivez surtout pour être lu, non ?

Faites ces 16 opérations à chaque fois, et vous n’aurez pas besoin de passer plus de temps qu’il n’est nécessaire pour faire connaître votre blog aux quatre coins de la planète web.

 

Vous trouvez cet article sympa ? Parlez-en à vos amis (merci) :

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+ en cliquant sur un ou plusieurs des boutons ci-dessous. Si vous l'avez trouvé sympa, bien sûr ! Merci d'avance :

 



Celui d'avant ou celui d'après ? Choisissez :

Envie de lire l'article qui vient juste après celui-ci ? Cliquez là :

Envie de lire l'article qui vient juste avant ? Cliquez ici :



Voici d'autres articles avec un sujet similaire :

Crédit photos : © Fotolia.com



Juste au cas où...

Je suis pour des articles sans aucune faute d'orthographe ! Si vous en avez repéré une ou plusieurs dans cet article, alors merci de me le signaler en m'envoyant un mail à yvon(at) le présent nom de domaine, en indiquant le ou les mots concernés.
Je corrigerai tout ça au plus vite. Merci BEAUCOUP d'avance !

 

Tags: , , , ,

Vous pouvez réagir à cet article ici :

IMPORTANT : Si vous avez un blog, indiquez son adresse dans "Votre site Internet" afin que les visiteurs puissent venir voir ce que vous faites.

 

 

 

 

 



 

;) :super: :red: :hin: :haha: :evil: :cry: :coeur: :cafe: :beer: :D :?: :-z :-x :-o :-P :-? :) :( 8))

 

 

  1. Sié Issa

    28 novembre 2011 at 20 h 01 min

    Bonjour Yvon,

    Ce sont des techniques que l’on applique souvent mais pas aussi bien coordonnée de la manière décrite.

    En tout cas, ce sont des conseils à appliquer.

    Merci.

    Amicalement,

     
    • BK

      28 novembre 2011 at 20 h 08 min

      Salut Yvon,

      Oui, comme le dit Sié Issa, le « plus » est dans la check-list. Si on en avait une comme ça pour chaque opération qu’impose le blogging aux pauvres débutants butés que nous sommes, ce serait le paradis.

      Bernard

       
      • Yvon

        28 novembre 2011 at 23 h 58 min

        Bonsoir Bernard et Sié Issa

        Voilà j’ai édité l’article et j’ai rajouté une check-list en PDF à télécharger ;)

        Bonne soirée

        Yvon

         
        • BK

          29 novembre 2011 at 0 h 44 min

          Hyper cool ! Un grand merci !

           
  2. Pierre Scherb

    28 novembre 2011 at 20 h 05 min

    Bonsoir Yvon,

    Merci pour cet article.

    Je vois que ce genre de référencement est vraiment efficace, car j’ai fait une recherche avec les termes virtuose et marketing. Les deux fois votre blog est avant celui d’une personne que vous devriez connaître.

    Pour les amateurs de liens extérieurs : j’ai installé le plugin CommentLuv sur mon blog http://www.un-succes.org.

    Bravo et bonne soirée.

     
    • Nassim de E-Methodologie

      28 novembre 2011 at 21 h 18 min

      Je suis content de voir que tout compte fait je m’en sors pas trop de mal !

      Tes articles tombent bien, j’adore les checklists :)

      Nassim

      Ps : toujours rien recu ?? :(

       
  3. kategriss@blogging

    28 novembre 2011 at 21 h 26 min

    Salut et merci pour ces conseils. Je les connaissais déjà donc je me permets de rajouter quelques détails.

    Pour le point 9. Modifier les lettres accentuées dans le titre :
    Il est intéressant, si on écrit dans Word par exemple, de ne pas mettre en forme son article (gras, souligné, titres) puis de copier coller son article terminé dans le blog notes pour enlever tous les styles et autres cochonneries de Word.
    Ensuite plus qu’à le copier coller dans WordPress et à le mettre en forme ensuite, plus besoin de corriger accents et autres caractères spéciaux.

    10. Vérifier la syntaxe de l’URL :
    Il est également bon de supprimer les « petits mots inutiles » comme le, la, des, pour, où, un… Ils ne rajoutent pas de sens et encombrent et allongent inutilement l’url. En plus, la plupart du temps, Google ne les prends pas en compte lors d’une recherche sur le net donc qu’ils soient là ou pas ne change rien.

    16. Faites le plus vite possible 3 liens extérieurs vers votre article :
    Très bonne remarque.
    De mon côté mon article est automatiquement republié sur mon compte Twitter, celui des autres blogs, mon compte de services ainsi que le compte Twitter de développement personnel (mon inscription date mais elle est restée). Il est, un peu plus tard, également republié sur Facebook. Du coup cela m’assure au moins 5 liens.
    Si ce n’est pas fait automatiquement (mais normalement sur WordPress c’est le cas) on peut également « pinger » les moteurs de recherche et autres grâce à http://pingomatic.com/

     
    • Yvon

      29 novembre 2011 at 0 h 03 min

      Salut Kate

      Ca faisait longtemps que je ne t’avions point vue par ici. Ca fait plaisir ;)

      Pour le point 9, tu as raison avec word : C’est une vraie cochonnerie pour le html.

      Pour le point 10, tu as raison pour Google, mais je ne suis pas d’accord avec toi en ce qui concerne le fait d’enlever les articles et autres. Cette URL ne sert pas que chez Google. Elle sert aussi dans les mails, dans les commentaires d’autres blogs, et dans certains pingbacks aussi, et je trouve important qu’on puisse la lire en entier comme une vraie phrase.

      Quant au point 16, tu as raison d’en faire plein d’un coup. Tu devrais rajouter le commentaire sur un autre blog pour prendre un site extérieur à un réseau social ou un site/blog qui t’appartient (d’autant que c’est toujours le même).

      Moi je fais tourner mes premiers commentaires sur une trentaine de blogs, comme ça c’est un par mois à chaque fois pour les premiers comms. Ca cartonne :)

      Yvon

       
  4. Charles@mille astuces pour changer de vie

    28 novembre 2011 at 22 h 07 min

    l’action coordonnées des ces 16+1 astuces doit s’apprendre et le faire de façon automatique pour toutes publications sur son blog que ce soit un podcast, un texte ou une vidéo.
    j’adore bien l’idée de checklist à cocher ce qui nous assure une bonne standardisation du boulot.

     
    • Yvon

      29 novembre 2011 at 0 h 04 min

      Hello Charles

      J’ai rajouté la check-list, tu peux la télécharger :)

       
  5. Marie-Do

    28 novembre 2011 at 22 h 53 min

    Coucou Yvon,

    Je suis fière de moi, j’ai anticipé ton conseil, je me suis fait une feuille de route avec les 8 premiers conseils en me faisant un tableau avec excel sur lequel je pointe une fois l’action faite je n’ai plus qu’à rajouter ces 8 + 1 nouveaux points.
    Cela me permettra de ne pas en oublier, car même en connaissant tous ses points et en étant persuadée les avoir appliqués, l’on s’aperçoit qu’ à chaque article on en oublie surtout lorqu’on est est tête en l’air. :D

    Bonne nuit
    Marie-Do

     
    • Yvon

      29 novembre 2011 at 0 h 06 min

      Coucou Marie Do

      Idem : Télécharge celle que j’ai faite si tu veux gagner du temps (je sais que ton temps est précieux)

      Bonne soirée

      Yvon

      PS : Sniff. J’avais tout de suite compris qu’un cocotier n’avait pas de banane. :cry: (ha-ha)

       
    • Caroline

      29 novembre 2011 at 12 h 44 min

      En plus de l’article d’Yvon que je trouve très utile et très bien fait – Merci Yvon pour le pdf fil conducteur excellente idée d’organisation ! :)
      Je te félicite Marie-Do pour ton article sur les 10 conseils aux ados. Je suis maman aussi d’ados alors…. :)

       
  6. kristof

    29 novembre 2011 at 2 h 12 min

    Bonjour Yvon,
    Complèment au conseil 14:
    Yoast te propose de ne pas insérer la date de publication de ton article dans le snippet.
    Il suffit de cocher la seconde case de général setting dans Dashboard de Yoast .
    (Disable date in snippet preview for posts).

    Tu gagnes ainsi ces précieux caractères.
    Cela dit, actuellement Google n’affiche plus que 140 caractères environ pour répondre à des requêtes de deux à trois mots ( enfin ici …) Le snippet s’allonge pour des requêtes très longues mais dans ce cas il pique un peu partout dans le texte de l’article et pas seulement dans la balise description.

     
    • Yvon

      29 novembre 2011 at 2 h 28 min

      Bonjour Kristof

      Merci bcp pour ces précisions. Je t’avoue ne pas avoir fouiné dans ce plugin plus que de raison.

      Je garde le conseil de 140 caractères dans un coin de mes procédures, avec ou sans snippet ;)

      Bonne soirée

      Yvon

       
  7. etienne

    29 novembre 2011 at 8 h 27 min

    C’est le conseil 17 qui est nouveau pour moi :
    17. Faites le plus vite possible 3 liens extérieurs vers votre article

    Merci Yvon : tu es lu.

     
  8. Christine | Ooooohhhh !

    29 novembre 2011 at 9 h 52 min

    Bon sang ! Que je suis ignorante ! :D

    C’est quoi cette « description pour Google » au point 14 ?
    Comment je fais ça ?

    J’ai dû rater quelque chose quelque part…

     
    • Yvon

      29 novembre 2011 at 15 h 28 min

      Chère Christine, va faire un tour sur la vidéo procédure de samedi dernier.
      Ensuite reviens sur cet article, tu vas voir que tout te semblera bien plus clair :)

      A bientôt

      Yvon

       
  9. carolearner

    29 novembre 2011 at 14 h 05 min

    Alors Yvon, je me souviens que tu donnes aussi comme conseil pour rendre vivant un article, de l’illustrer. Et je me souviens aussi d’avoir eu comme petit cadeau pdf de ta part – merci :) – , tout une liste de sites proposant des photos en accès libre.
    Je viens de tomber sur ce site : http://www.photo-libre.fr/
    Les photos sont sympas et téléchargeables de suite sans inscription.
    Cela dit, petit bémol si tu veux bien, les sites gratuits de photos sont souvent anglophones et proposent donc des images liées au pays (US, Angleterre, Australie…) et souvent avec des inscriptions en anglais. Par exemple pour un entrepreneur français qui travaille en France et qui se limite à l’hexagone comme terrain de jeu, ben euh… les photos ne sont pas toujours adaptées. Bon, maintenant il y a tout de même matière à trouver son bonheur :) Cependant, je fais l’effort de mettre la main à la carte bleue pour acheter des photos chez Fotolia par exemple (Navigation parfaite, recherche rapide et photos de qualité à coup sûr !) Sachant qu’en 72 dpi avec licence 1 , elles ne coûtent que 2 à 3 crédits. Après, tout dépend de ce que l’on souhaite comme utilisation of course ! :) Donc ensuite plus chère…

     
    • Yvon

      29 novembre 2011 at 15 h 40 min

      Bonjour Carole

      Les 3/4 des photos de ce blog viennent de Fotolia, et je n’ai jamais dépensé plus d’un crédit par photo. Bien suffisant ;)
      Le guide gratuit que j’ai mis à disposition est une solution de secours pour ceux qui ne veulent pas dépenser d’argent, mais il est sûr qu’on perd du temps par rapport à un service payant comme celui de fotolia.

       
  10. Wilfrid

    29 novembre 2011 at 16 h 29 min

    Bonjour ;

    WordPress tiens compte de 65 caractères … sur blogspot de google c’est 35 caractères..bizarre

    Pour l’année qui viens je passe à wordpress ..avec toutes ces vidéos et aides que ta mis ce sera plus simple …

    Mais j’ai toujours pas vu ton article carabiné sur l’hébergeur 1et..
    d’ailleurs une lectrice te l’avais redemandée il y a quelque jours …

    A+

    ah et pour les photos libre allez sur : MorgueFile

     
  11. Clément | Temps Action

    3 décembre 2011 at 9 h 20 min

    Salut Yvon,

    Ça en fait des étapes pour publier un article :hin:
    Mais bon, certaines d’entre elles sont très rapides et la checklist que tu as préparée sera très utile pour ça.

    Pour l’étape 9, MarieBo m’avait parlé de Windows Live Writer qui permet de rédiger son article comme sur son blog, de l’enregistrer comme brouillon ou même de le publier depuis l’éditeur de Windows.

    J’avais aussi tenté de virer la date de la description de Google en remplaçant le code php de la date par du Javascript.

    Ça a pas trop beaucoup marché, y’en a juste quelques uns qui n’ont plus la date comme par magie, mais la plupart l’ont toujours.

    Si c’est possible avec Yoast (cf Kritof), c’est chouette.

    Je garde ton idée de transformer en puce promesse la meilleure phrase de son article ;)

    Bonne journée

    Clément

     
  12. Guillaume

    2 février 2013 at 18 h 05 min

    Bonjour Yvon,

    Merci pour ce guide d’une grande clarté.

    Certaines étapes sont plutôt rebarbartives comme la recherche d’une image adéquate où le fait de trouver 3 sites web pour faire des liens.

    Mais nul doute que tu as raison. Si je suis motivé pour écrire un bon article, je veux qu’il soit visible sur le web. Et toutes ces étapes font parties de l’écriture de l’article. Donc action !