5 principes de plus pour attirer les visiteurs chez vous grâce à vos commentaires

Comme je vous l’avais annoncé dans mon article de jeudi dernier, voici la suite des principes à respecter si vous souhaitez faire venir des gens chez vous grâce aux commentaires que vous laissez chez les autres.

commentaires-principes

5. Evitez d’agresser l’auteur de l’article – et ses commentateurs

Certains commentateurs ont mal interprété la notion de “polémique” dans un commentaire de blog.

On leur a dit que lorsqu’on engageait un débat “polémique” alors on se faisait connaître.

Hélas, on leur a menti. L’échange de commentaires houleux et polémique existe rarement sur les blogs, car il met tout le monde mal à l’aise. Et les blogs qui laissent ce genre de commentaires sont bien souvent des blogs inintéressants qu’il est bon d’éviter.

En outre, certains commentateurs font de l’agressivité et de la critique leur unique mode d’intervention. Quand on leur fait remarquer, ils se rangent derrière le fameux “Je dis ce que je veux, je ne fais pas comme tout le monde”.

C’est peut-être sympa pour son égo, de réagir comme ça, mais si vous comptez obtenir du trafic avec ce genre de commentaire agressif, hélas, c’est loin d’être gagné.

Parce qu’il est rare qu’un blogueur qui s’est cassé la tête à écrire un article réagisse de manière bienveillante à votre égard si vous lui annoncez sans plus de formalités que son article est pourri, ou nul, et que ce qu’il dit est débile.

Vous avez le droit de ne pas être d’accord avec ce que l’auteur écrit. Vous pouvez choisir de le dire en commentaire, tout en restant courtois et modéré, de telle sorte que l’auteur ne se sente pas agressé par vos mots.

Vous pouvez aussi choisir de ne rien dire et d’arrêter de suivre ce blogueur ou cette blogueuse si ce que vous lisez est trop insupportable.

Mais venir insulter ou mépriser ouvertement un auteur de d’article sur SON propre blog, comment dire… C’est pas une bonne idée du tout.

Et encore moins si vous souhaitez faire venir du monde chez vous… Il est assez rare qu’on veuille sciemment aller chercher à connaître mieux une personne malpolie et sans le moindre tact.

On préfère les personnes bienveillantes et bien élevées.

6. Commentez les bons articles

De la manière la plus logique qui soit, plus un article est vieux, et moins il a de chances d’avoir des commentaires qui sont lus.

Car sur un blog, les discussions, elles se font “à chaud”. C’est à dire sur le dernier article posté, et ce tant qu’un nouvel article n’a pas pris sa place de “dernier”.

Par conséquent, si vous comptez faire venir du monde sur votre blog grâce aux commentaires, alors privilégiez le dernier article posté. C’est là que sont les gens, et c’est là qu’est surtout le blogueur (et c’est donc là qu’il a le plus de chances de répondre).

Laisser des commentaires sur de vieux articles, à moins d’être très pertinent ou très intelligemment inquisiteur, vous aurez rarement de réponses, et par conséquent rarement des gens qui viendront vous voir.

Alors oui, je sais, tout cela veut dire qu’il faut être régulier dans son travail de commentaire, et que l’on peut difficilement se reposer sur ses lauriers à ce niveau.

C’est vrai !

J’en parle un peu plus bas !

7. Provoquez des réponses avec de bonnes questions

En ce qui me concerne, j’essaye toujours de répondre aux questions directes pertinentes que l’on me pose en commentaires.

Il s’ensuit que si vous avez envie d’avoir 100% de réponse du blogueur à vos commentaires, alors posez les bonnes questions. Ca marche souvent à tous les coups.

L’effet pervers de cette technique, c’est que sur 10 questions que vous allez poser, une seule sera réellement pertinente et digne d’intérêt.

Les autres seront de fausses questions qui ne nécessiteront pas de réponse.

Personnellement, les fausses questions, je les repère assez facilement : La personne qui les pose ne s’abonne pas aux commentaires (pour recevoir la réponse).

Qui de sensé poserait une question et ne voudrait pas être prévenu si le blogueur y répond ? Ca n’a pas de sens.

Donc, cherchez de vraies questions à poser suite à l’article.

Demandez par exemple de préciser un point obscur (évitez cette technique si l’article est objectivement exhaustif. Le blogueur ne vous répondra pas “c’est écrit là…”. Il vous ignorera, tout simplement).

8. Choisissez les bons blogs

Ce principe est logique. Vous ne pouvez décemment pas espérer faire quoi que ce soit de bon en terme de trafic ciblé si votre blog parle de cuisine, et que vous laissez des commentaires sur un blog qui parle de webmarketing.

Surtout que le but d’un bon commentaire, c’est de faire une sorte de “pont” entre ce que vous dites et votre blog. Afin que les lecteurs puissent poursuivre votre idée sur VOTRE blog.

Donc, pour vos commentaires “trafic” choisissez impérativement des blogs qui sont dans la même thématique que la vôtre. Ou en tout cas qui s’en rapprochent très fortement.

Pour trouver des blogs comme les vôtres, plusieurs solutions.

Google Blog, pour commencer. Cela recense tous les blogs qui existent sur tous les domaines.

Pour votre recherche, indiquez le thème de votre blog + éventuellement un mot-clef secondaire.

Par exemple ici, je peux indiquer “marketing+blogging”. Si vous avez un blog sur le sommeil vous pouvez mettre “sommeil+insomnie”.

Vous avez compris l’idée.

Le deuxième moyen de trouver des blogs proches de votre thématique, c’est bien entendu de passer en revue les différents blogs qui se trouvent dans les blogroll (liste de blogs) des différents blogs que vous suivez.

Ils ne seront pas tous directement liés à votre thématique, mais c’est généralement là qu’on trouve les meilleurs liens et futurs partenariats, sans trop perdre de temps à chercher.

9. Restez modéré dans vos actions et variez les techniques

Ce 9ème principe vient en 9ème position pour une bonne raison.

J’ai remarqué, avec le recul des 30 mois d’articles “conseils” écrits sur mon blog, que certains lecteurs vont trop loin dans l’application des conseils qu’on leur donne.

Par exemple, lorsqu’on dit qu’il est mieux de poser une question en fin d’article pour susciter les commentaires, certains (et certaines) ne font que ça. Sur TOUS leurs articles. Quitte à poser des questions qui ne servent à rien.

Bien évidemment, il faut “varier les plaisirs”. Il ne faut pas poser une question TOUT LE TEMPS.

Pour les commentaires, c’est AUSSI valable.

Posez des questions de temps en temps. Mettez des liens vers un article de temps en temps. Déclenchez une petite polémique de temps en temps. Donnez un exemple de temps en temps.

Bref, variez les techniques utilisées.

Tout ce qui vous éloigne du côté “humain” de vos actions sur le net vous dessert à un point que vous n’imaginez pas.

Il y a peu de gens qui aiment qu’on se serve d’eux comme d’une vache à lait. Si un blogueur voit que vous faites toujours la même chose, et que votre dessein n’est PAS d’ajouter de la valeur à son blog, mais plutôt à faire venir du monde sur le vôtre, alors vous n’aurez bientôt plus l’occasion de le faire avec lui car il fera en sorte que vous ne veniez plus.

Donc par extension, faites profil bas.

Même si on SAIT que vous commentez pour accroître votre trafic, faites-le intelligemment. Et pas à la “gros bourrin”.

Si vous ne trouvez pas quoi dire sur un article, ne commentez pas tout simplement. Choisissez-en un autre qui vous inspire plus, et concentrez-vous sur lui.

C’est comme pour la vente et ce que je vous disais à propos de la manière de vous exprimer à ce sujet : Les gens adorent acheter, mais ils n’aiment pas qu’on leur vende quelque chose.

Pour ici, ce serait : Les blogueurs adorent avoir des commentaires, et ils acceptent que vous les mettiez pour avoir plus de trafic. Mais ils détestent que vous ne fassiez que ça.

6 principes de plus

Plusieurs commentaires très pertinents sur mon article de lundi ont fait émerger 6 principes de plus.

Je vous en parlerai soit demain, soit lundi, car l’article de ce jour commence à s’allonger.

D’ici là, si vous avez de nouvelles idées à ce propos, exprimez-vous encore ci-dessous.

Je vous rappelle que chaque idée novatrice par rapport à celles émises précédemment fera l’objet d’un principe à part entière avec un lien vers votre blog.

Rendez-vous donc dans le prochain article pour la suite de ces principes du “commentaire trafic” (il y en aura peut-être plus de 6).

Précédent

Commenter pour se faire connaître : les 4 principes à suivre pour que ça fonctionne

Suivant

Une bonne vendeuse sait mentir, pas vrai ?

  1. Salut Yvon,
    Donc, si je pense que cet article est complètement con, je dois fermer ma gueule!

    Ca commence bien!

    Je me rettrappe en commentant à chaud;

    Plus à chaud que ça, c’est pas possible.

    Y a juste les commentateurs qui feront plus court que moi qui passeront devant.

    Trouvez une bonne question cool, pas agressive, pertinente, en rapport avec le blog et encore plus avec le sujet de l’article?

    Facile: « ça roule mon pote? ».

    Juste une petite pointe de polémique dans la question, pas trop, histoire d’éviter la haine des autres commentateurs et le mépris de l’auteur.

    Choisir les bons blogs,

    C’est vrai que les blogs sur la durée de vie d’un ver de terre au bout de hameçon de taille n°i (pour les n°2 j’attire personne non plus).

    Et pourtant les conneries dont je parle devraient plaire à tous et pas seulement aux webmarketeur-copywritant.

    Jugez par vous-même http://www.destresse-marketing.com/les-copywriter-ont-une-astuce-secrete-pour-eviter-les-pages-blanches/.

    Voilà, comme ça, je varie mes techniques, comme recommandé.

    Et ici, c’est l’épisode où j’amène discrètement un lien que je glisse habilement dans ce commentaire à forte plus-value.

    C’est pas tout ça, j’ai suivi tous les conseils et j’en ai recommandé de tellement bons la fois passée que je ne doute pas que sur les 6 qu’Yvon (le sublimissime auteur de cet article)

  2. Hello Yvon,

    J’ai mis un moment à répondre à la question : « Est-ce que je laisse un commentaire ou pas ? »
    Il est vrai que ton article aurait pu me freiner.
    Et puis, je suis revenue pour poster ce commentaire.

    Je reviens au point 8.
    Pour moi, il faut nuancer, surtout lorsque tu dis :

    Vous ne pouvez décemment pas espérer faire quoi que ce soit de bon en terme de trafic ciblé si votre blog parle de cuisine, et que vous laissez des commentaires sur un blog qui parle de webmarketing.

    Mon blog n’est pas du tout, mais alors pas du tout centré Copywriting et je n’ai rien à apporter dans ce domaine. Alors, pourquoi suis-je fidèle depuis plus d’une année ?
    Tout simplement parce tu m’apportes énormément, et, surtout, je comprends ce que tu essaies de transmettre.
    La preuve : grâce à toi, mes articles sont bien meilleurs qu’il y a 3 ans, mes projets prennent peu à peu forme et, surtout, ne sont plus « enfermés » dans un futur qui ne viendra jamais, même l’apparence de mon site évolue.

    Ce qui permet cela, il y a bien sûr tes articles, il y a aussi tes réponses à certains de mes commentaires, tout comme aux autres commentateurs.

    Il est possible de réagir sur un blog qui n’est pas dans notre cible. Ok, je comprends: si ce n’est pas simplement pour se faire connaître.

    En final, cela me donne également l’occasion de te dire que, si un jour, je n’étais pas arrivée, par hasard, sur ton blog, il est bien possible que j’aurais déjà baissé les bras.
    Alors, merci. :coeur:
    Madeleine

    • Salut Madeleine

      Merci pour ton commentaire sympa.

      Bien entendu, tu auras compris que ces deux articles parlent de commentaires TRAFIC. Il est bien évident que l’on peut commenter des blogs qui ne sont pas de notre thématique, parce que ça nous plait, ou parce qu’on a des affinités avec le blogueur, ou encore tout simplement parce que l’article qu’on a lu nous a donné envie de réagir. Sans dessein aucun.

      Ici, c’est une autre chose. On fait ce que je viens d’énumérer au-dessus, et en plus on cherche à faire venir du monde chez soi.

      Je suis bien content, cela dit, que mes conseils aient porté leurs fruits en ce qui te concerne :super:

      Bonne soirée

      Yvon

      • Hello Yvon,

        Oups … j’avais pas compris que tu parlais de « notre trafic » … alors merci pour ton retour.

        Je suis parfois lente à comprendre, à la manière des Suisses :hin:

        Mais je ne regrette pas d’avoir donné ma réaction, en tout cas, je n’enlève rien lorsque je dis que tes articles m’aident à avancer :red:

        Tout bon week-end à toi, dans l’attente de lire les prochains points qui seront, je n’en doute pas, pleins de bon sens.
        Madeleine

  3. Désolé, j’ai une touche qui déconne et le com est parti avant d’être terminé…et corrigé, aaaargh (non, ce n’est pas un truc pour venir ici deux fois).

    Je disais donc que Yvon (l’excellentissime) reprendrait au moins 5 de mes conseils sur les 6 autres dont il va parler dans le prochain article.

    Et zou, 5 liens en plus.

    Désolé les gars mais on joue pas dans la même coure.

    @+
    Christian.

  4. Salut Yvon,

    J’aurais voulu donner une note de 10/10 à ton article, mais je retire tous mes points parce que je ne suis pas tout à fait OK avec le point 5.

    Bon, agresser l’auteur, c’est peut être trop fort, mais je ne vais pas laisser quelqu’un pourri le web avec de fausses affirmations.

    Si je lis un article disant que les sites affiliés sont morts ou encore que l’affiliation est mort. Je ne peux pas rester bouche B parce que dans un premier temps, l’auteur attaque mon domaine d’activité et dans un deuxième temps ment à grande échelle.

    Je vois souvent des expressions ou des articles comme quoi le seo est mort, Google a tué le SEO et bien d’autres. J’en passe.

    Tout ce que je voudrais dire ici, est qu’il est dans un premier temps agréable pour l’auteur de l’article de vérifier ce dont il parle à l’aide de preuve avant de venir écrire un article juste pour épater ces lecteurs.

    Ce genre d’articles, je les cogne très dur.

    Imagine que tu tombe sur un blog parlant de copywriting, mais avec des conseils totalement faux. J’imagine déjà ta réaction.

    Mais, ce serai vraiment dommage de se taire et laisser les gens avaler cette ***.

    6. Commentez les bons articles

    Ouff, voici le plus grand dilemme du web actuellement. Les bons articles. Je me demande s’il en existe encore. Rare, même très rare d’en trouver actuellement. Si ce n’est des répliques ou encore de vieux conseils dépassés qu’on ressort de la tombe.

    Heureusement, il en reste encore des blogs qui donnent envie de se faire visiter.

    Je ne vais pas les citer pour ne pas même de pub.

    Je disais donc que Yvon (l’excellentissime) reprendrait au moins 5 de mes conseils sur les 6 autres dont il va parler dans le prochain article.

    Apparemment, je dois repartir sur le blog de Christian. S’il donne des conseils qui peuvent être repris dans tes articles, mieux vaut aller les chiper directement chez lui pour être en avance. ;)

    Bonne journée à tous.

    Yves Kouyo

    • Bonsoir Yves

      Merci pour ton commentaire. S’il est passé en spam, c’est parce qu’il contenait des mots inappropriés. Je les ai remplacés par des étoiles ou supprimés.

      Je vais maintenant essayer de répondre le plus précisément possible à ton commentaire.

      Imagine que tu tombe sur un blog parlant de copywriting, mais avec des conseils totalement faux. J’imagine déjà ta réaction.

      Tu imagines ma réaction. Tu as le droit en effet.
      Pour autant, j’ose espérer que tu n’imagines pas que j’aurais la même que celle que tu décris juste au-dessus.

      On peut tout à fait dire ce qui ne va pas à un blogueur sans être agressif. Et sans non plus humilier, mépriser ou injurier l’auteur.
      Utiliser cette voie, c’est dans 100% des cas voir son commentaire supprimé, voire carrément recevoir une plainte pour insultes écrites (oui ça existe).
      Mais au-delà de ça, c’est aussi laisser une trace pas vraiment classe de son passage sur le web. Parce qu’il se trouvera toujours quelques blogueurs qui aiment la bagarre, et qui laisseront donc ce commentaire agressif, histoire de montrer aux autres lecteurs de quoi est capable celui qui a laissé.

      Si tu es depuis assez de temps sur le web, alors tu dois savoir qu’une mauvaise réputation, ça se traîne longtemps, et ce n’est pas excellent pour les affaires.

      Ensuite, pour illustrer ce dont je parle, je vais prendre un exemple qui va raconter une scène (deux en fait) que j’ai vécue il n’y a pas si longtemps que ça. Peut-être que cela te parlera mieux.

      Il y a quelques mois, un de mes amis se fait contacter par un blogueur qui voulait publier un article invité sur son blog. Mon ami lit l’article en travers, le trouve sympa, quoique un peu bizarre, et décide donc de le publier.

      Pas de bol pour lui, une dizaine de ses lecteurs l’ont contacté (dont moi) pour lui dire que non seulement ce texte était bizarre (en français très approximatif) mais surtout qu’il se trouvait en 15 exemplaires en anglais sur la toile. Hé oui, l’auteur a pensé gagner du trafic en publiant un article en PLR sur un blog de grande écoute.

      Sur ces entrefaites, il me contacte pour me demander quoi faire.

      Si on suit tes recommandations, il aurait fallu faire quoi ? Mettre la misère à cet auteur ? Lui « cogner dur » dessus ? Le traiter d’idiot, de fainéant, de malhonnête et de petit joueur même pas capable d’écrire un article tout seul ? Aller carrément sur son blog et le faire en public ?

      Bien évidemment que non ! Il ne faut pas faire ça.

      On peut aussi tenter de se mettre à la place de celui qui a commis cette faute, et imaginer qu’il a essayé de s’en sortir avec ce qu’il avait. Tout le monde est faillible.
      On peut aussi lui dire que l’article qui a été proposé ne correspond pas à la charte du blog. Qu’il n’est pas unique. Et qu’il serait bien d’en proposer un autre qui soit de son propre cru. Etc… Trouver des solutions. Orienter la personne vers un voie plus sympa.

      Donc en ce qui me concerne, si je tombe sur un blog qui raconte des bêtises sur le copywriting ou sur un tout autre domaine qui m’est familier (et bien souvent ce sont ceux qui crient le plus fort et qui cognent le plus dur qui disent les plus grosses bêtises), je laisse soit l’auteur s’embourber tout seul (quand on raconte des bêtises dans un domaine, on se détruit soi-même sans avoir besoin de qui que ce soit d’extérieur), soit je lui indique simplement que ce qu’il raconte me semble faux, et que je m’interroge sur pourquoi il dit ça.

      Une réaction de la sorte ouvre le débat et peut certainement provoquer un changement d’état d’esprit de l’auteur – ou au moins une correction de l’article pourquoi pas. On peut même s’en faire un ami.

      Une réaction agressive ferme le débat. Dans tous les cas.

      Bonne soirée

      Yvon

      • Bonjour !

        Sur le Net comme ailleurs il y a des bons, des méchants et des gentils. C’est comme dans la vie de Candie ! ;)
        Il y a des gens très bizarres et mieux vaut les ignorer.

        Et puis il y a plus grave… Essayons quand même de garder une bonne e-réputation…

  5. Bonjour Yvon,

    Je n’ai pas encore testé cette technique, peut-être que toi oui.
    Plutôt que de commenter systématiquement l’article, est-ce que le fait de commenter un autre commentaire qui a fait réagir l’auteur du blog, qui l’a poussé à argumenter… ne serait pas une bonne technique.
    Je dis bien répondre à un commentaire qui a fait réagir l’auteur.

    Ce sont tes deux derniers articles qui ont fait naître en moi cette idée.
    Je me dis qu’à partir du moment où l’auteur a réagi, c’est que les arguments et les questions ont été pertinentes.

    En trouvant de nouveaux arguments, en appuyant ceux qui ont déjà été avancés par le commentateur initial ou par l’auteur, ou en amenant de nouvelles questions se basant uniquement sur les termes de l’échange…

    … on maximise nos chances d’obtenir une réponse du commentateur initial ou de l’auteur, puisqu’on participe à un débat déjà entamé, et animé ;)

    Cela ne vous donne t-il pas envie d’essayer cette technique (en toute modestie ;) ) ?

    David

    • Bonjour David

      est-ce que le fait de commenter un autre commentaire qui a fait réagir l’auteur du blog, qui l’a poussé à argumenter… ne serait pas une bonne technique.
      Je dis bien répondre à un commentaire qui a fait réagir l’auteur

      .

      Je voulais tester ton idee que je trouve excellente .Helas Yvon n’a pas encore mis de commentaire….de commentaire pour cet article.

      Alors s’il te plait Yvon si tu as le temps de lire le commentaire de David donne nous ton avis !

      Que je puisse à mon tour tester l’efficacite de l’idée de de David

      .Ne serais-ce pas un moyen de renforcer la pertinence d’un commentaire et pour toi l’auteur de l’article d’avoir un comeback te permettant de repréciser sa pensée ou de profiter du bonheur d’avoir été compris ?
      En tout cas c’est certainement le moyen d’amorcer une discution la preuve….a venir…si effectivement Tu nous enfournis l’occasion Yvon ;-)
      Je vous souhate a tous une belle journée
      Xavier

      Ps je fais une étude sur les commentaires des livre sur amazon.
      Mon intention est d’obtetenir pour chaque livre publié une trentaine de commentaires pertinents. Des commentaires qui permettent de donner une bonne idee des valeurs d’un ouvrage.Aurais-tu des observations applicable a ce genre un peu particulier de commentaire? ( plus exigeant puisque c’est plus long de lire un livre qu’un article.)

      • Bonsoir Xavier.

        Concernant ton PS, je suis en train de tester une nouvelle manière aussi d’aborder les témoignages sur nos pages de vente, comme je l’ai fait ici pour mon dernier livre.

        J’ai prévu d’ailleurs un article très détaillé sur le sujet.

        En outre, les commentaires de livres (ou de produits en général) n’ont pas vocation à débat. Les commentaires de blog, si. Donc là, pour le coup, on est carrément hors sujet.

        Bonne soirée

        Yvon

    • Bonsoir David

      L’idée est intéressante bien évidemment, puisqu’on participe à un débat qui a déjà été initié.
      C’est d’ailleurs ce qu’on fait déjà non ?

      Bonne soirée

      Yvon

  6. Bonjour Yvon,

    Bien vu cet article.

    Le principe n°8 est tellement évident… que je l’avais oublié.

    Ma question est :
    Comment vérifier que je commente sur les bons blogs ?

    J’imagine que cela se fait via Google analytics et que je vérifie le taux de rebond des visiteurs qui viennent depuis le blog ciblé. C’est ça ?

    Je suis OK avec les autres principes aussi.

    Concernant le principe n°5, petite remarque pour Yves et son commentaire sur l’agression. Je trouve la méthode préconisée par Yves… très fatigante.

    A quelqu’un qui avait crié à Charles De Gaulle : « Mort aux cons ! »
    Celui-ci avait simplement répondu : « Vaste programme ! »

    C’est ce que j’ai envie de dire à Yves, sans agressivité aucune. ;)

    Ne vous épuisez pas à contredire toutes les conneries qui circulent sur internet, sinon vous serez vite sans énergie. :hin:

    Amicalement.

    Samuel

  7. Bonjour Yvon,

    Je voulais juste réagir sur un point que tu mentionnes.
    Quand tu dis :
    « Qui de sensé poserait une question et ne voudrait pas être prévenu si le blogueur y répond ? Ca n’a pas de sens. »

    Moi je le fais, parce que je sais que je vais revenir de toute façon (si je commente, c’est que cela m’a intéressé) et je sais qu’il y aura beaucoup de réponses entre temps, donc ma boite mail se retrouvera floodée.

    Les commentateurs qui s’en foutent font des phrases très courtes, ne semblent réagir qu’à la première ou dernière phrase de l’article, ont des mots clés en guise de pseudo et un lien systématique vers un article promotionnel.

    Parfois, ils commentent plusieurs articles avec quelques mots en laissant un article promotionnel et sans rapport à chaque fois.
    Enfin bon, tu parles déjà de tout cela :)

    • Bonjour Jean Yves

      Ca faisait longtemps !

      Moi je le fais, parce que je sais que je vais revenir de toute façon (si je commente, c’est que cela m’a intéressé) et je sais qu’il y aura beaucoup de réponses entre temps, donc ma boite mail se retrouvera floodée.

      Je comprends ton point de vue. Cela dit, en partant du principe qu’on commente une dizaine d’articles par jour, et si on imagine que le blogueur ne répond pas tout de suite (comme c’est mon cas en ce moment), comment pouvoir sérieusement se rappeler de tous les articles que l’on a commenté ? C’est un truc qui me semble absolument impossible à réaliser.

      Ensuite sur certains blogs, c’set uniquement la réponse à notre commentaire qui est envoyée. Mais je ne sais pas comment c’est possible (je pense que c’est un plugin spécial). AUquel cas, pas de flood. ;)

      Bonne journée

      Yvon

      • Bonjour Yvon .

        comment pouvoir sérieusement se rappeler de tous les articles que l’on a commenté ?

        Une piste.

        J’ai un dossier « commentaire » dans la barre de mes favoris avec 3 sous-dossiers.

        1 Réponses à suivre.
        2 Réponses à préparer…
        3 Réponses faites…

        Quand je choisi de prendre du temps pour rédiger un commentaire j’ai cette habitude qui m’aide bien. Elle ne me coute que 2 secondes de plus, le temps de glisser le lien dans un de ces sous-dossier…..

        Cela dit je fais certainement beaucoup, beaucoup, beaucoup moins de réponses et de commentaires que toi..; Aussi c’est plus facile….
        Je te souhaite une belle journée.
        Xavier

Laisser un commentaire

;) :super: :red: :hin: :haha: :evil: :cry: :coeur: :cafe: :beer: :D :?: :-z :-x :-o :-P :-? :) :( 8))

Créé et géré avec par Yvon CAVELIER