3 techniques pour éviter que votre email ne finisse à la poubelle juste après son ouverture

Cet article est la suite du thème des emails commencés lundi.

On a donc vu l’importance de soigner son champ “expéditeur” quand on envoie un mail, dans le but de se faire identifier instantanément, comme je l’expliquais ici et .

Aujourd’hui, nous allons voir la 3ème chose la plus importante à soigner dans un mail qu’on envoie : Son premier paragraphe.

mail-a-la-poubelle Votre mail finira-t-il à la poubelle ?

Dis-moi vite de quoi tu parles !

Quand on reçoit un mail, on suit un processus logique immuable :

Cet article a été remasterisé. Vous pouvez consulter sa nouvelle version ici

Précédent

3 règles + 4 astuces de copywriting pour que le champ expéditeur de vos emails donne envie de vous lire

Suivant

Quand Google se met à donner des conseils en copywriting

  1. BK

    Bonsoir Yvon,

    Heureuse coïncidence, je suis justement en train de rédiger un mail à l’attention des e-boutiques.

    Je commence par cette accroche en haut à droite :

    « Voulez-vous découvrir une stratégie innovante pour améliorer le rendement de votre e-boutique ? »

    Puis, un peu plus bas et à gauche, je dis bonjour, et, à la ligne, « S’il vous était possible de : »
    et, à la ligne, les puces promesses.

    Est-ce, à ton avis, une intro orthodoxe ?

    Bernard

    • Bonsoir Bernard

      Une accroche qui commence par « Voulez-vous », c’est moins fort que :

      Découvrez cette stratégie insolite qui améliore le rendement des e-boutiques – peut-être la vôtre :

      ou alors plus couillu :

      Une stratégie insolite multiplie le rendement de 12 e-boutiques par 2 en quelques semaines.

      J’ai du mal avec « innovante ». C’est un peu comme si une entreprise disait : « J’ai la solution à votre problème ». Toutes les entreprises ont une solution à un problème.

      Et toutes les stratégies sont plus ou moins innovantes par certains aspects.

      Donc il faut réfléchir sur la manière de remplacer ce mot par un autre plus spécifique. Exemple :

      >> En 3 étapes
      >> Qui demande peu de moyens
      >> Insolite
      >> etc…

      Bonne soirée

      Yvon

      • BK

        Je vois !

        Curieusement, le « voulez-vous découvrir » est une correction. Initialement j’avais écrit « Découvrez ». Comme quoi, je ferais mieux de m’en tenir à mes premières inspirations.

        Pour « innovante » je trouvais aussi que c’était un peu cliché. Je vais donc le remplacer.

        Merci, en tout cas, pour ces indications pertinentes.

        Bonne soirée.

        • Tu peux aussi tester les deux, hein ;)
          Si ça se trouve, ton public réagira mieux avec « Voulez-vous », qui sait…

  2. Bonsoir Yvon,

    Bien vu, les 3 techniques !
    C’est vrai que l’entame d’un mail est importante, car en quelques mots, on a déjà planté le décor, installé une ambiance…
    Je pratiquai déjà la 1ère méthode (on annonce la couleur, on donne l’intention du mail) et la 3ème (raconter une histoire).

    Quant à la « table des matières dynamique », je ne maîtrise pas encore.
    Je vais m’y essayer prochainement, car ça fait des mails très structurés qui aident bien à la lecture.

    Merci pour ces astuces très utiles.
    Bonne (fin de) soirée.

    Sam

    ps. Je note qu’on peut mixer les techniques, puisque dans mon article ci-dessous :
    – je commence par « je vais vous expliquer comment / pourquoi » (technique 1)
    – et j’illustre mes propos avec un conte (raconter une histoire, technique 2)

  3. Bonjour Yvon,

    Ha ! Et notez également ceci : Sur les messageries Gmail, on voit une cinquantaine de caractères du corps du message à l’écran, avant même de l’avoir ouvert.

    Personnellement, je lis le début des messages avant de les ouvrir. Donc tes conseils sont à prendre obligatoirement en compte.

    Amicalement,

  4. bonjour Yvon
    Et merci pour ces trois principes
    qui snt tres ie expliqués.

  5. Bonjour Yvon,

    J’ai réalisé des tests en indiquant tout de suite le lien à cliquer juste derrière une phrase courte du style « vous êtes pressé ? »

    le résultat est très bon en terme de clic sur le lien.

    Pour ceux qui ne sont pas pressé, je développe le sujet.

    Kristien

    • J’apprècie aussi beaucoup cette méthode, ca permet de ne pas perder de temps. Si le mail que je reçois à un titre qui m’accroche et que je connais bien l’expéditeur je clique effectivement directement sur le lien et pour ca c’est bien qu’il se trouve en haut du mail.

    • Bonjour Christian

      Oui j’en ai réalisé aussi et il est vrai que le clic sur un lien tout en haut donne de bons résultats en terme de clics.
      Mais as-tu testé en taux d’ouverture ?

      Yvon

  6. Bonjour Yvon,

    Merci une fois de plus pour ces conseils. En effet, les taux d’ouverture d’e-mail et de clics peuvent être extrêmement variables selon leur qualité d’écriture.

    Tes conseils vont me permettre d’améliorer la qualité de mes emails, chose à laquelle je n’attachais pas forcément l’importance requise.

  7. Bonjour Yvon

    Tu es vraiment fort, l’expérience y paraît.

    En fait, il faut toujours se mettre à la place de l’internaute qui dans la plupart des cas est toujours pressé ;) et pour retenir son attention ça prend une accroche, une vraie dont on ne peut éviter.

    Il est aussi vrai que parfois il est facile de prendre pour acquis que le lecteur ouvrira tous les emails que l’on lui envoi et on en néglige certains détails importants.

    Je viens tout juste d’écrire un article au sujet des emails dans un autre ordre d’idée. Merci encore une fois pour ces merveilleux conseils.

    Claude

  8. Trés bon article qui présente la façon de mettre en avant l’écriture de mail accrocheur. Je le conseil à bien des bloggeur.
    je le, mettrais en application aussi souvent que je le peux.
    Pour nous les bloggeur il est souvent difficile d’écrire des mails qui accrochent alors avec votre méthode c’est super. A appliquer tout de suite…
    Un bloggeur averti en vaut deux
    Merci pour cet article qui restera en mémoire pour écrire un mail ou article.
    @Ghislain

Laisser un commentaire

;) :super: :red: :hin: :haha: :evil: :cry: :coeur: :cafe: :beer: :D :?: :-z :-x :-o :-P :-? :) :( 8))

Créé et géré avec par Yvon CAVELIER