10 manières originales de booster vos lettres de ventes avec un peu d’huile de coude

Pour commencer, merci à toutes celles et tous ceux qui y sont allés de leurs idées pour améliorer la présentation et le traitement de mon petit défi d’adapter les 64 principes du succès de Jack Canfield au copywriting.

J’expérimenterai quelques unes d’entre elles.

Ensuite, cette semaine, je vais garder le format de la semaine dernière, et je vous présente donc les 10 prochains principes du succès :

Principe n°32 : 100 fois sur votre lettre remettez votre ouvrage.

Basé sur le principe de Jack CANFIELD n°32 : Transformez votre critique intérieur en accompagnateur personnel

Quand on fait du copywriting, on doit être critique par rapport à ce que l’on fait. Car bien souvent, il s’avère que ce que l’on produit n’est pas aussi bien que ce que l’on pense, surtout quand on a le “nez dans le guidon” de l’écriture.

Voilà pourquoi il est bon de répartir l’écriture de sa page de vente sur plusieurs semaines afin d’avoir un regard quasi neuf sur ce qui a déjà été fait.

Et par extension, chaque jour, relisez bien ce que vous avez fait la veille : Comme pour un puzzle sur lequel on est bien plus performant quand on s’arrête un moment et qu’on y revient ensuite, la page de vente est un plat qui se déguste froid.

Principe n°33 : Elargissez votre horizon

Basé sur le principe de Jack CANFIELD n°33 : Abattez ces fausses conceptions qui vous emprisonnent

Quand on écrit une lettre de vente avec ses seules connaissances et ses seules aptitudes, alors bien souvent, le résultat sera médiocre.

Car pour aussi cultivé que vous soyez, la réalisation d’une lettre de vente demande des informations précises sur ce que vous vendez afin d’englober un maximum de clients.

Voilà pourquoi vous devez faire autant de recherches pour savoir quoi choisir parmi tout ce que vous connaissez du produit vendu.

Rester “cloisonné” dans son propre esprit ne peut produire qu’une ébauche de lettre de vente. Une structure avec des infos générales, le plus souvent abstraites.

Elargir son horizon, se renseigner vraiment à fond sur ce qu’on vend et sur le thème de ce qu’on vend, c’est  bien plus productif et générateur de bien meilleurs résultats.

Principe n°34 : Développez vos compétences dans au moins 4 disciplines par an

Basé sur le principe de Jack CANFIELD n°34 : Cultivez quatre nouvelles habitudes de succès chaque année

Les disciplines que l’on doit maitriser pour faire de bonnes lettres de vente sont nombreuses :

  • Orthographe,
  • Créativité,
  • Persévérance,
  • Organisation,
  • Communication,
  • Psychologie,
  • Manière de parler,
  • Charisme,
  • HTML, PHP et CSS,
  • Design,
  • etc…

Choisissez 4 de ces disciplines (une par trimestre) et décidez de vous y améliorer pendant 3 mois d’affilée à raison d’au moins 10 heures par mois.

Trouvez des méthodes, des techniques. Expérimentez. Testez.

Et constatez vos progrès.

Principe n°35 : Sachez vous arrêter !

Basé sur le principe de Jack CANFIELD n°35 : 99%, c’est l’enfer ; 100%, c’est l’extase !

Saviez-vous que le plus dur, dans une lettre de vente, c’est de la terminer ?

Hé oui ! Si comme je le disais dans le principe 32, il faut revenir 100 fois sur sa lettre de vente, à un moment, il faut aussi décider de s’arrêter.

Et c’est dur. Parce qu’une fois qu’on est lancés, on est toujours tenté d’en rajouter.

Donc, fixez-vous toujours un délai pour vos lettres de vente (surtout si c’est pour votre produit).

Et arrêtez impérativement d’écrire une fois que vous l’avez atteint.

Principe n°36 : Formez-vous au copywriting

Basé sur le principe de Jack CANFIELD n°36 : Apprenez et prospérez

Si vous avez vos propres produits à vendre sur Internet, alors vous allez être amené à faire du copywriting pour votre compte personnel.

C’est plus facile de pratiquer cette discipline avec ses propres produits que pour d’autres produits inconnus.

Par conséquent, si faire du copywriting vous plait et si vous comptez aller plus loin que du travail personnel, alors envisagez sérieusement de vous former au copywriting.

Je détaillerai bientôt plusieurs formations au copywriting que je vous recommanderai de suivre.

En attendant, vous pouvez déjà commencer à suivre la méthode de copywriting gratuite qui se trouve sur ce blog.

Elle n’est pas encore terminée, mais vous avez déjà pas mal de pain sur la planche avec les 16 premières étapes.

Principe n°37 : Prenez l’avantage incommensurable des swipe files

Basé sur le principe de Jack CANFIELD n°37 : Trouvez la motivation auprès des maîtres

Vous savez ce que c’est qu’une “swipe files” ? Il s’agit de la totalité des lettres de ventes, des catalogues, des courriers ou des pubs réalisés par un copywriter tout au long de sa carrière.

En quelques sortes, il s’agit du travail de toute une vie.

Si vous comptez faire des lettres de vente souvent, alors vous devez absolument envisager d’acquérir une ou plusieurs swipe files. C’est comme ça que vous pourrez réaliser facilement vos lettres de vente en modélisant ce qui s’est déjà fait avant.

Il s’en vend beaucoup aux US. Très peu en France. La seule que je connaisse est la bible de Xtian Godefroy, qui reprend environ un millier de pages. Je rechercherai le lien.

Personnellement, j’ai une dizaine de swipe files. Plus un classeur personnel où je classe religieusement toutes les pubs excellentes et les courriers excellents que je rencontre tout au long de ma vie. Et ce depuis pas loin de 30 ans (j’ai commencé à 15 ans).

Commencez à le faire tout de suite. Vous verrez, ça vous donne des idées incroyables, et que vous ayez des mails ou une lettre de vente à faire en urgence, rien ne vaut les lettres exemples qui existent déjà.

Principe n°38 : Soyez enthousiaste, ça se voit !

Basé sur le principe de Jack CANFIELD n°38 : Alimentez votre succès par la passion et l’enthousiasme

OUI ! Un copywriter enthousiaste produit des lettres de vente qui donnent envie de cliquer ! C’est comme ça.

Voilà pourquoi vous devez cultivez votre enthousiasme. Et le développer. Et l’entretenir.

Pour ça, plusieurs méthodes :

  • Faites un film de vos succès
  • Lisez des autobiographies inspirantes
  • Regardez des vidéos inspirantes,
  • Lisez des livres qui donnent la pêche
  • Riez, courrez, sautez dans tous les sens
  • Dansez,
  • Prenez un bol d’air pur
  • Allez lire cet article

Bref, quand vous écrivez, soyez enthousiaste ! Vos clients vous remercieront !

Principe n°39 : C’est VOTRE propre style qui plait. Pas celui du voisin

Basé sur le principe de Jack CANFIELD n°39 : Concentrez-vous sur le génie qui vous est propre

Parlez avec votre propre style. Mettez de la vie dans vos mots. De l’âme. Ce n’est pas du journalisme. Une lettre de vente devrait être plus proche du langage parlé que du langage écrit.

En d’autres termes, une lettre de vente devrait faire”comme si” vous étiez en chair et en os face à votre interlocuteur.

Et quelle meilleure manière de le faire que d’employer un langage simple, imagé et personnel ?

Si vos lecteurs ont envie de devenir votre ami juste en vous lisant, vous avez déjà fait la moitié du chemin !

Principe n°40 : Organisez-vous comme un vrai businessman

Basé sur le principe de Jack CANFIELD n°40 : Redéfinissez le temps

Quand on écrit une lettre de vente, il est toujours mieux de le faire d’une traite dans une journée.

Entendez par là qu’il vaut mieux bosser dessus pendant 5 heures d’affilée plutôt que de bosser 1 heure, de se reposer une heure, d’y rebosser encore 2 heures, etc…

En fait, un peu comme une voiture lancée à vive allure dans une descente, plus on avance et plus on va vite. Le cerveau est comme ça : Quand vous l’avez lancé, les connexions se font plus rapidement entre vos neurones.

Et donc vous réfléchissez mieux.

Donc, prévoyez de longues plages de travail d’affilée sur votre page de vente.

Principe n°41 : Trouvez des personnes qui comblent vos lacunes

Basé sur le principe de Jack CANFIELD n°41 : Entourez-vous d’une équipe efficace et ensuite déléguez

Une lettre de vente, ce n’est pas QUE du texte.

Il y a aussi le packaging du produit, et le design de la page de vente. Et les témoignages. Et le processus de paiement. Et le fichier de prospects.

Si vous ne maitrisez pas tout, si vous n’avez pas tous les outils à disposition, alors trouvez les personnes qui ont les bons outils et qui les maitrisent. Et associez-vous avec elles. Ou tout du moins passez des partenariats avec elles.

Partagez les tâches et le bénéfice. C’est bien souvent comme ça qu’on avance.

La semaine prochaine

La semaine prochaine, le 42ème principe sera traité à part entière mardi, car j’ai déjà eu l’occasion d’en faire un article sympa (vous jugerez vous même) que je me propose d’adapter.

Ce sera l’occasion de tester un nouveau format pour ces principes. Clignement d'œil

Devenez membre de Copywriting Pratique !

Si vous souhaitez :

  • Recevoir chaque nouvel article du blog directement dans votre boîte mail (si vous le souhaitez),
  • Avoir accès à des générateurs en ligne inédits (générateur de slogans, de noms de marques, d'accroches, un dico des synonymes avec une mise en situation, un formateur d'emails et même le fameux calculateur du Sympathomètre d'un texte),
  • Un guide qui vous explique comment trouver plus de 354 millions d’images gratuites et libres de droits...

Pour vous inscrire et avoir accès à tout ça, c'est facile : Indiquez votre prénom et votre email dans le formulaire ci-dessous :



Précédent

Que savez-vous VRAIMENT de vos clients ?

Suivant

Si l’envie vous prenait de monétiser votre blog avec Amazon…

  1. hubert

    Bonjour,

    « Saviez-vous que le plus dur, dans une lettre de vente, c’est de la terminer ? » : comme tous les textes, rapports… que l’on rend public !
    on n’a jamais terminé !

    L’huile de coude pour taper des touches claviers… oui bon, je pinaille…
    :hin:

  2. Pour les swipes files, j’utilise Evernote (c’est gratuit) qui me permet de capturer toute la page de vente. Ou simplement le lien url.

    Intéressants aussi les mails de relance qui viennent des USA.
    Pour ça, c’est vraiment intéressant de savoir parler anglais.

    Bien sûr, il faut adapter à la mentalité européenne. Mais c’est instructif de voir comment ils fonctionnent. Puisqu’il paraît que c’est vers là qu’on va.

    Bonne soirée à tout le monde!

    Marie-Noël

  3. Salut Yvon,

    Très belle adaptation de ces formidables principes.

    En fait, pour réussir une lettre de ventre, il faut comme tu le dis, réunir tout un ensemble de condition.

    Le truc avec les meilleures lettre de vente, je le fais déjà. j’enregistre à chaque fois un mail bien rédigé et « hypnotique » comme dirait un « copywriter hypnotique » Christian Godefroy dans un dossier spécifique.

    Enfin,
    Si vous ne maîtrisez pas tout, si vous n’avez pas tous les outils à disposition, alors trouvez les personnes qui ont les bons outils et qui les maîtrisent. Et associez-vous avec elles. Ou tout du moins passez des partenariats avec elles.

    Partagez les tâches et le bénéfice. C’est bien souvent comme ça qu’on avance.

    Je dois avouer qu’on ne peut vraiment réussir sans déléguer.
    Déléguer, c’est un art que maîtrise tous les hommes à succès.

    j’attends impatiemment le prochain article sur le sujet.

    Amicalement,
    Xavier

  4. Ca devient de plus en plus interessant. Parmi ces 10 conseils illuminants, j’ai retiens quelques uns, auxquels je n’avais jamais pense.
    Ca vient de faire « Tilt » dans ma tete !!!

    Numero 32: Une fois passe des heures douleureuses sur ma lettre, j ai tendance a la mettre de cote. C’est bon, c’est fini, en avant…
    Mais c’est vrai qu’il vaut mieux y revenir avec un esprit bien frais.

    Numero 34: sympa le programme, digne du developpement personnel. C’est vrai que s’organisant sur le long terme, on en apprendre bien plus, et avec aise.
    10heures par mois, c’est pas la mort.

    Numero 37 s’il vous plait: point a creuser. D’ailleurs si tu en as de cote, ca ferait un bon « free give away » ou encore meme: un produit de qualite, apres plus de recherches et elaboration.
    Donc je reste a l’ecoute…

    Bref que de bonnes idees.
    J attends avec impatience les 10 prochains

    Merci

    Bertrand

  5. Salut Yvon,

    Vraiment de très bons conseils sortis en matière de copywriting sorti des conseils tout simplement légendaires de Jack Canfield !

    J’attends la suite avec impatience :)

    Au plaisir de te lire,
    Hugo.

  6. La bible de Christian Godefroy est ici

  7. Je ne connaissais pas les « swipe files », dans la mesure où je m’intéresse de plus en plus au copywriting, ce type de fichier m’intéresse tout particulièrement, je vais partir à la recherche de swipe files pour me familiariser plus en détails avec le métier de copywriter.

    Autre point que j’ai trouvé très intéressant dans ton article est la notion de relire 100 fois sa page de vente. Quand on est en train de travailler sur un article, un document commercial ou un site web, on a toujours le nez dans le guidon et on a du mal à voir si ce qu’on fait est bien ou non.

  8. Bonjour et merci pour ces conseils.

    Je suis en train de terminer ma page de vente et j’aimerai avoir des retours extérieurs. Merci d’avance pour vos remarques.

    ==> http://www.etude-et-reussite.com/comment-decrocher-son-diplome/

Répondre à Xavier@ club du succès Internet Annuler la réponse

;) :super: :red: :hin: :haha: :evil: :cry: :coeur: :cafe: :beer: :D :?: :-z :-x :-o :-P :-? :) :( 8))

Créé et géré avec par Yvon CAVELIER